Les gestes de premiers secours : sensibilisation et formation

7 septembre 2023

Pratiquer un massage cardiaque, mettre une personne en PLS (position latérale de sécurité), compresser une plaie… Voilà autant de gestes qui sauvent mais qui ne sont pas suffisamment maîtrisés. Pourtant, savoir agir au bon moment est la clé pour éviter les complications ou une issue fatale. Pourquoi il est si important de se familiariser avec les gestes de premiers secours ? Quels sont les types d’accidents ou de malaises sur lesquels chacun peut agir ? Et comment se former pour être prêt à sauver à quelqu’un ?

gestes premiers secours

Des Français encore trop peu formés aux gestes qui sauvent

Un accident ou une situation d’urgence peuvent survenir à tout moment : un malaise cardiaque en pleine rue, un accident domestique, une chute… Et pour les personnes qui se trouvent dans les parages au même moment, la même question : que dois-je faire ? Car chacun est en mesure d’agir à son échelle.

Or la France est le pays d’Europe le moins bien formé à ces gestes : 40 % des adultes le sont, mais 75 % des Français se disent tout de même impuissants en cas d’accident selon la Croix Rouge. La sensibilisation aux gestes de premiers secours est donc essentielle.

Pourquoi se sensibiliser aux gestes de premiers secours est essentiel ?

Chacun d’entre nous peut se retrouver confronté un jour ou l’autre à une situation où une intervention rapide peut faire la différence entre la vie et la mort :

  • En pleine rue, vous vous retrouvez témoin d’un malaise
  • Chez vous, votre compagne ou compagnon s’étouffe pendant le repas
  • Votre enfant avale un produit toxique
  • Votre nourrisson ou bébé ne respire plus
  • Votre parent âgé fait une chute
  • Vous croisez une personne inconsciente
  • Vous assistez à une noyade

Or lorsqu’une personne est victime d’un accident ou d’un malaise, les premières minutes déterminent la suite des événements. Les gestes basés sur un protocole précis peuvent ainsi stabiliser la situation avant l’arrivée des secours et prévenir des complications graves.  

Par ailleurs, le fait de se sensibiliser aux gestes de premiers secours crée les conditions d’un environnement plus sécurisé. A la maison, au travail, à l’école : être capable de fournir une assistance immédiate en cas d’urgence permet de réduire le nombre d’accidents graves et de décès.

Sans compter que le fait de maîtriser les gestes qui sauvent est aussi un acte de solidarité et de citoyenneté envers autrui. Si vous savez comment réagir en cas d’urgence, vous pouvez venir en aide à un proche, un collègue, un ami ou même un inconnu en détresse.  

En parallèle, agir en cas d’urgence aide à réduire le stress et l’anxiété qui accompagnent une telle situation. Ainsi, les personnes formées aux gestes de premiers secours sont mieux préparées mentalement et sur le plan émotionnel pour appliquer les bons gestes sans paniquer. Devant un malaise ou un accident, elles se mettent immédiatement, comme un réflexe, en mode « action » pour ne pas perdre des secondes vitales.

Quels sont les types d’accidents ou de malaises sur lesquels chacun peut agir ?

gestes de premiers secours

Les situations d’urgence sont de tout ordre : que ce soit dans le quotidien, en vacances, partout, un accident ou un malaise peut survenir et celui ou celle qui connaît les gestes peut sauver une vie :

  • Arrêt cardiaque et réanimation cardio-pulmonaire (RCP) : en cas d’arrêt cardiaque, la RCP est un ensemble de manœuvres qui permettent de maintenir la circulation sanguine et l’oxygénation du cerveau jusqu’à l’arrivée des secours.
  • Hémorragies : savoir contrôler les saignements, que ce soit par un pansement compressif ou un garrot temporaire, est vital pour éviter une perte de sang excessive.
  • Choking : lorsqu’une personne s’étouffe, la manœuvre de Heimlich est impressionnante à voir et néanmoins indispensable pour dégager les voies respiratoires.
  • Fractures et entorses : l’immobilisation de la fracture ou une entorse prévient de futures complications.
  • Crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux (AVC) : reconnaître les signes et agir rapidement en appelant les secours peut changer la situation du tout au tout.
  • Intoxications : en cas d’empoisonnement, il s’agit de savoir comment administrer les premiers soins en fonction de ce qui a été ingéré.
  • Brûlures : savoir agir sur les brûlures en fonction de leur gravité est essentiel pour éviter des infections et, inversement, accélérer la guérison.

Comment faire un massage cardiaque ?

Les gestes de premiers secours : sensibilisation et formation 1
  1. Avant de commencer le massage cardiaque, appelez immédiatement le numéro d’urgence (15, 112 ou 18)
  2. Essayez de réveiller la personne en secouant doucement son épaule et en criant son nom. Si elle ne réagit pas, elle est probablement en arrêt cardiaque.
  • Allongez la victime à plat sur le dos sur une surface dure et plate. Assurez-vous qu’elle soit confortablement positionnée et qu’elle n’ait rien sous le dos.
  • Placez le talon de votre main idéalement au milieu de la poitrine de la victime.
  • Utilisez le poids de votre corps pour effectuer des compressions thoraciques. Placez l’autre main par-dessus la première, en entrelaçant vos doigts, et verrouillez vos coudes. Appuyez fermement et rapidement vers le bas, en enfonçant la poitrine d’environ 5 à 6 cm (2 à 2,5 pouces). Comprimez à un rythme de 100 à 120 compressions par minute.
  • Après chaque compression, laissez la poitrine de la victime revenir à sa position d’origine sans retirer complètement vos mains, mais n’exercez aucune pression pendant cette phase. Continuez à effectuer des compressions thoraciques jusqu’à ce que les secours arrivent ou que la victime montre des signes de réanimation, comme une respiration normale ou des mouvements.
  • Si un DAE (défibrillateur automatique externe) est à proximité, suivez les instructions pour l’utiliser. Certains DAE vous guideront pour effectuer des compressions thoraciques et fourniront des chocs électriques si nécessaire.

Comment se former aux gestes de premiers secours ?

Toute personne peut s’inscrire à un stage des gestes qui sauvent. Quelques heures de sa vie qui peuvent en sauver beaucoup d’autres !

Vous pouvez suivre des cours chez les pompiers de votre ville, quartier, ou à la Croix Rouge. De nombreuses organisations proposent des cours de premiers secours qui couvrent une variété de sujets, de la RCP aux soins aux brûlures en passant par les saignements. Ces cours sont dispensés par des instructeurs certifiés et permettent de suivre une formation pratique et certifiante. Il s’agit de la formation Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) qui, en 7 heures seulement, permet d’apprendre et d’appliquer les gestes.

En parallèle, des ressources en ligne, avec des vidéos et des tutoriels, apprennent les bases des gestes de premiers secours ou rafraîchissent certaines informations. Les adhérents Mobilité Mutuelle dispose gratuitement de l’application Salvum pour apprendrez les gestes qui sauvent. Appelez nos équipes au 0 800 499 499 pour en savoir plus ! Cependant, il est important de compléter cette formation par des cours pratiques dans une structure adaptée pour une meilleure compréhension.

Au travail, les employeurs proposent régulièrement une formation en premiers secours à leurs salariés pour prévenir les risques professionnels. Si c’est votre cas, profitez-en ! Cela vous servira partout.

Le saviez-vous ? La journée mondiale des premiers secours est organisée tous les ans, le 2e samedi de septembre. C’est un bon moyen de se rappeler que la formation est indispensable.

Notez qu’une formation aux gestes de premiers secours doit être actualisée pour rester efficace. Les techniques évoluent, et une formation continue vous permet d’être prêt, quelle que soit la situation d’urgence.

En plus d’être un avantage au quotidien pour faire face à toutes les situations de détresse, les gestes de premiers secours sont une véritable force pour les autres et pour soi-même !

À lire ensuite :

La mobilité des jeunes en France : quels sont les moyens, les aides et les formations disponibles ? 2

La mobilité des jeunes en France : quels sont les moyens, les aides et les formations disponibles ?

Saviez-vous que les jeunes sont les plus touchés par les difficultés de déplacement ? Si celles-ci concernent plus largement certains territoires, les chiffres montrent une réelle perte de chance tant au niveau professionnel que pour les activités autres. Ainsi, selon le Baromètre des mobilités de l’association Wimoov en 2022, 23 % des étudiants ont renoncé à une activité de loisirs parce qu’ils n’avaient pas les moyens pratiques ou financiers de se déplacer. Mais quelle que soit leur situation financière, sociale et géographique, des solutions existent pour les aider.
Conseils et prévention routière
Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors 3

Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors

Les problèmes de mémoire ne sont pas une fatalité, même avec l'avancée en âge. Il existe des moyens de prévenir et de réduire les troubles de la mémoire, en adoptant une bonne hygiène de vie, en stimulant son cerveau et en surveillant sa santé. Il est également important de savoir distinguer les pertes de mémoire bénignes des signes d'une maladie neurodégénérative, qui nécessitent une prise en charge médicale.
Conseils et prévention santé
"La santé orale est intimement liée à la santé générale" 4

"La santé orale est intimement liée à la santé générale"

L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire est née de la volonté de la profession et de ses instances de rassembler tous les chirurgiens-dentistes engagés en faveur de la prévention orale. Depuis plus de 57 ans, notre engagement en faveur de la promotion de la santé bucco-dentaire et de la prévention a naturellement donné à notre union une place singulière et pionnière.
Conseils et prévention santé
Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences 5

Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences

Que l’on soit un jeune conducteur ou ayant un permis datant de quelques décennies, le Code de la route peut sembler être une chose entendue. Mais les sujets les plus simples ont parfois besoin d’une piqûre de rappel. C’est notamment le cas des arrêts et stationnements. Ainsi, comment vous arrêter et vous stationner dans les règles de l'art, sans gêner la circulation ni risquer une contravention ? Découvrez ici les différents types de panneaux indicateurs, les règles à connaître selon les situations et les conséquences en cas d'infraction.
Conseils et prévention routière
Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ? 6

Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ?

Ces dernières années, les multiples crises qui se sont succédé depuis celle du Covid 19 ont laissé de nombreuses traces psychologiques parmi la population. Pourtant, la santé mentale reste taboue, voire stigmatisée. Ainsi, selon une étude Ipsos dévoilée en 2024, 78% des Français considèrent qu’elle est aussi importante que la santé physique, mais seulement 34% estiment que les deux sont traitées de la même manière par le système de santé. Regardons ici quels sont les troubles psychiques les plus fréquents chez les actifs, quelles en sont les causes et les conséquences sur la vie quotidienne, et comment se faire aider.
Conseils et prévention santé
Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention 7

Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention

Vous avez remarqué que votre enfant a du mal à se concentrer, à rester en place, à suivre les consignes à l’école ou chez vous ? Il est peut-être atteint du trouble du déficit de l'attention (TDA), avec ou sans hyperactivité (TDAH)*. Mais nous disons bien « peut-être », car seuls des examens peuvent le déterminer. Abondamment commenté sur les réseaux sociaux, ce trouble touche environ 5% des enfants et peut avoir des répercussions importantes sur le développement, la scolarité et la vie sociale de votre enfant. Mais il existe des solutions pour l'aider à mieux vivre avec son trouble et à réussir à l’école malgré cela. Voici un guide pour poser les bases et avancer avec votre enfant dans cette voie s’il est concerné !
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter