La prévention des risques professionnels côté salariés

21 juin 2023

La prévention des risques professionnels est une responsabilité partagée entre les employeurs et les salariés. Alors que l’entreprise doit légalement tout mettre en œuvre pour vous protéger, vous avez vous-même un rôle à jouer dans la préservation de votre santé, de votre sécurité et de votre bien-être au travail. Par le biais de mesures de prévention, des bons gestes et des équipements adaptés, vous pouvez limiter les conséquences éventuelles de situations dangereuses à court terme, comme les accidents, et à long terme comme les troubles de la santé mentale.

préventions risques professionnels
Crédits : Stocklib

Que sont les risques professionnels ?

Ce que l’on appelle « risques professionnels » concentre toutes les situations dangereuses physiquement ou moralement au sein du travail qui peuvent mener à des blessures, des incapacités voire à des accidents mortels. Ce sont par exemple :

  • Les risques chimiques
  • Les risques liés à un environnement de travail au chaud ou au froid
  • Les risques à l’intérieur ou l’extérieur des bâtiments quant à la chute d’objets
  • Les risques de chutes lors du travail en hauteur, par exemple chez les ouvriers du bâtiment
  • Les risques liés à l’utilisation de certaines machines
  • Les risques routiers
  • Les risques psychosociaux (RPS) : stress, surcharge de travail, violences, harcèlement

Si bien que ces risques concernent tous les secteurs et tous les cadres de travail, des bureaux aux usines, en passant par le travail en extérieur, notamment sur les chantiers.

La somme des risques professionnels conduit à une incidence sur le nombre d’accidents du travail. En France, en 2021, l’INRS compte 604 565 accidents du travail, tout en mettant en avant une baisse de 7,8 % par rapport à 2019 (année de référence pré-Covid), qui en dénombrait 655 715. Ce qui demeure tout de même un chiffre élevé qui doit dans tous les cas poursuivre sa descente notamment grâce à des actions de prévention.

Comment les actifs peuvent-ils se protéger des risques professionnels ?

Rappelons en amont que les entreprises ont l’obligation légale de protéger la santé et la sécurité de leurs salariés, intérimaires et stagiaires par notamment des actions de prévention. En parallèle, ceux-ci doivent suivre des règles pour limiter les risques sur leur propre personne. À cet effet, voici les 5 règles à retenir :

📌1.Connaître les risques

Pour prévenir les risques professionnels, il faut d’abord identifier les dangers liés à votre poste de travail en amont de votre prise de poste :

  • Familiarisez-vous au maximum avec les risques directement liés à votre domaine d’activité et de votre environnement de travail. Notez que les règles de sécurité mises en place dans votre entreprise l’ont été après une évaluation des risques qui vise à réduire les accidents et les blessures.
  • N’hésitez surtout pas à poser des questions supplémentaires, dès le processus de recrutement et régulièrement, sur les produits chimiques, les équipements dangereux et les autres critères de risques.
  • Apprenez aussi au fur et à mesure à identifier des risques nouveaux et à les signaler. Par exemple, si vous remarquez un équipement défectueux, comme un câble électrique endommagé ou tout autre problème similaire. Cette action proactive permet à l’entreprise de prendre les mesures nécessaires pour résoudre le problème et prévenir tout accident potentiel.

📌2. Utiliser correctement les équipements de protection individuelle (EPI)

C’est le rôle des EPI :  protéger les travailleurs contre les risques professionnels physiques. On peut citer par exemple le casque de chantier, les chaussures de sécurité, les gilets réfléchissants, les lunettes…

  • Assurez-vous ainsi d’utiliser correctement les équipements de protection fournis par votre employeur
  • Portez-les toujours lorsque cela est nécessaire et assurez-vous de manière régulière qu’ils sont en bon état
  • Enfin, veillez à suivre les règles relatives au port d’EPI et aux déplacements dans les lieux qui comportent des risques, dans les lieux de stockage, les unités de production, etc.

📌3. Adopter une bonne posture

De nombreuses blessures sont causées, ou en tout cas aggravées, par une mauvaise posture. Veillez à adopter une position correcte lorsque vous travaillez, a fortiori si votre poste est situé en hauteur ou si vous devez réaliser des gestes précis.

Réalisez toutes les heures et en fonction de vos possibilités, des étirements réguliers pour réduire la tension musculaire. Votre mobilité et la flexibilité de vos gestes sont en effet importantes dans la réduction des risques d’accident.

📌4. Éviter les comportements à risque

Cela tombe sous le sens, mais hélas, la consommation d’alcool ou de drogues sur le lieu de travail – ou avant de venir au travail – entraîne un surrisque d’accident. Or, d’après 64 % des salariés selon une étude de l’INRS en 2021, la consommation d’alcool est courante sur le lieu de travail. La consommation de cannabis connaît quant à elle une hausse spectaculaire depuis une dizaine d’années. Les actifs sont dans tous les cas plus nombreux à en faire état auprès de la médecine du travail : avec un taux de 51 % en 2021, alors qu’ils n’étaient que de 17 % en 2009. 

D’une manière générale, outre l’attention portée à une consommation de substances qui modifient la perception du risque :

  • Respectez les règles de sécurité établies sans chercher à les minimiser
  • N’effectuez pas de tâche pour laquelle vous n’êtes pas formé ou autorisé
  • Soyez aussi vigilant quant à la fatigue, qui augmente les risques d’accident : prenez des pauses régulières et assurez-vous de dormir suffisamment

Si vous n’avez pas suffisamment de repos ou une charge de travail trop importante, référez-en aux représentants du personnel, notamment dans le cas où la relation avec votre manager est délicate.

📌5. S’investir dans les programmes de formation et de sensibilisation

Les entreprises ont pour obligation légale de former les collaborateurs aux risques à divers moments :

  • Pour chaque nouvelle embauche
  • En cas de changement de poste
  • Pour les travailleurs temporaires / les intérimaires
  • Après une absence longue et une visite chez le médecin du travail

En plus de servir de base de connaissances de sécurité à l’embauche, ou de rappel lors d’un retour d’un arrêt maladie, cette information a pour but d’appuyer sur la nécessité vitale de suivre les règles et de faire de la prévention.

Vous êtes un maillon de la sécurité

La prévention des risques professionnels est une responsabilité collective. La mise en pratique de ces conseils vous permettra de mieux vous protéger, tout en favorisant un environnement de travail plus sûr pour vous-même et vos collègues.

Profitez aussi de ces opportunités pour acquérir des connaissances supplémentaires sur la prévention des risques. De même, participez activement dès que l’occasion se présente : posez des questions et partagez vos préoccupations avec vos collègues et les représentants du personnel.

Pour aller plus loin et si le sujet de la sécurité au travail vous intéresse, vous pouvez en faire une compétence à part entière. Comment ? En devenant sauveteur secouriste du travail (SST), un rôle auquel tout salarié peut prétendre. Après une certification, celui-ci est en capacité de :

  • Porter secours à ses collègues en cas d’accident
  • Devenir acteur de la prévention des risques professionnels

Vous devez suivre pour cela une formation, dispensée par un formateur SST certifié par le réseau Assurance maladie Risques professionnels / INRS.

Conclusion

Les risques professionnels sont un sujet central en entreprise envers toutes les personnes qui y travaillent, de manière permanente ou temporaire. Si votre employeur est le principal vecteur de cette sécurité, votre engagement contribue aussi à appliquer des mesures de prévention qui profitent à l’ensemble de l’organisation !

À lire ensuite :

Les solutions de formation et reconversion professionnelle dédiées aux seniors

Après 55 ans, des questions peuvent se poser quant à son avenir professionnel. Il n’y a pourtant pas d’âge pour se former ou se reconvertir et ainsi donner un nouveau souffle à votre carrière. Voici des solutions pour entamer une nouvelle étape et, peut-être, encore de longues années au profit d’un métier épanouissant. Seniors : quel(...)

Appel à candidature aux postes d’administrateur pour Mobilité Mutuelle

L’Assemblée Générale constitue le temps fort de la démocratie participative de votre mutuelle. L’Assemblée Générale, qui se tiendra le 13 juin 2024, permettra à vos délégués de prendre part, par leur vote, aux décisions importantes concernant la gouvernance de Mutuelle Renault – Mobilité Mutuelle. Cette année en particulier, la mutuelle renouvelle le tiers de ses administrateurs pour(...)
Perturbateurs endocriniens : quels risques pour la santé ? 1

Perturbateurs endocriniens : quels risques pour la santé ?

ue cachent ces substances qui sont présentes partout dans notre environnement et finissent dans notre sang ? Quelles en sont les conséquences sur la santé et comment s’en prémunir ? Voici les réponses.
Conseils et prévention santé
Guide de la conduite accompagnée (AAC)   2

Guide de la conduite accompagnée (AAC)  

À partir de 15 ans, les jeunes peuvent apprendre à conduire avec un adulte, c’est le principe de la conduite accompagnée ou apprentissage anticipé de la conduite (AAC). En complément des cours dispensés par une auto-école, elle leur permet de gagner en expérience et en confiance. Mais ce mode d’apprentissage suppose de faire les bons choix. Découvrez ici comment bénéficier de la conduite accompagnée, quelles sont ses modalités et aussi que faire si votre enfant ne souhaite pas anticiper sa conduite. Tout cela, pour une conduite sûre dès les premières années du permis !
Conseils et prévention routière
Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement 3

Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la colocation n'est pas seulement réservée aux étudiants ou aux jeunes actifs. De plus en plus de seniors optent pour cette formule de logement
Conseils et prévention santé
Mieux comprendre l'endométriose 4

Mieux comprendre l'endométriose

L'endométriose est une maladie chronique qui touche environ 1 femme sur 10 en France. Malgré une meilleure information, elle reste encore méconnue du grand public et de certains professionnels de santé. Pour autant, la prise en charge évolue aujourd’hui de manière positive. Qu’est-ce que l'endométriose ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles sont ses causes et ses conséquences ? Comment la traiter et la soulager ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre avec pour objectif de vous informer et de vous sensibiliser à cette maladie qui affecte la vie de nombreuses femmes.
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter