La mobilité partagée pour les seniors

24 octobre 2023

La mobilité est un droit pour tous, mais tout le monde n’en bénéficie pas de la même manière. Or, ce n’est pas parce que l’on est âgé que l’on ne doit plus pouvoir se rendre chez le médecin, voir ses amis ou tout simplement flâner. Pourtant, de nombreuses personnes âgées sont aujourd’hui contraintes de rester chez elles alors qu’elles pourraient bénéficier d’un autre type de mobilité. La solution se trouve par exemple dans la mobilité partagée, autrement dit dans la solidarité et les modes de transport en commun adaptés.

mobilité seniors

La mobilité chez les seniors : un vaste sujet d’avenir !

D’ici 2050, 1 Français sur 4 aura plus de 65 ans. Cette seule donnée montre combien il est indispensable de trouver dès aujourd’hui des solutions pour que la mobilité s’adapte à leurs besoins.

Selon un rapport de Transdev publié en 2020, les seniors font notamment face à un certain nombre de freins et de leviers en ce qui concerne l’utilisation des transports en commun.

Parmi les freins, le manque de fréquence en heures creuses constitue un obstacle majeur, limitant leur flexibilité pour les déplacements. Les horaires inadaptés, en particulier en périphérie, rendent les transports publics moins accessibles.  

Les seniors apprécient aussi des places assises, une conduite douce et fluide des bus. Au contraire, le manque de confort, les conduites brusques, et l’absence de présence humaine en dehors du conducteur sont des freins à l’utilisation des transports en commun.

La présence d’un médiateur à bord ou à l’arrêt pourrait en outre contribuer à un climat plus apaisé et rassurant pour les seniors, tout en réduisant les incivilités qu’ils perçoivent avec inquiétude.

Qu’est-ce que la mobilité partagée chez les seniors ?

La mobilité partagée chez les seniors englobe un large éventail de solutions de transport pour leur permettre de vivre en toute autonomie. Parmi les possibilités les plus courantes, outre les transports en commun traditionnel – mais pas toujours adaptés, voire absents en zones rurales ou péri-urbaines – on trouve notamment l’autopartage et les navettes.

L’autopartage pour les seniors

L’autopartage est un moyen de déplacement, notamment par le biais de voiture électriques qui permet aux seniors actifs et autonomes de louer un véhicule à une borne pour des durées courtes, adaptées à leurs besoins.

Les avantages de l’autopartage pour les seniors :

  • Il permet de réduire les coûts associés à la propriété d’un véhicule (l’assurance, le carburant et l’entretien)
  • L’autopartage offre une flexibilité inégalée, les utilisateurs pouvant réserver un véhicule quand ils en ont besoin, pour des déplacements occasionnels

Mais encore faut-il bénéficier d’un tel service dans son secteur. C’est le cas dans certaines villes heureusement et des résidences services séniors ou autres organismes qui proposent ce type de mobilité à leurs locataires ou bénéficiaires.

Les navettes

Les services de navettes sont une autre composante essentielle de la mobilité partagée chez les seniors. A heure fixe, donc moins flexibles, elles permettent transporter un groupe de personnes, dont beaucoup de seniors, d’un point A à un point B, souvent sur un itinéraire fixe.

Ces services sont particulièrement utiles pour les seniors qui vivent dans des zones où les transports publics sont limités ou peu fiables. Ils offrent une alternative pratique pour se rendre à des rendez-vous médicaux, faire des courses, ou simplement sortir pour des activités de loisirs.

Ces navettes sont abordables, voire gratuites dans certaines régions, et sont une manière sécurisée et pratique de se déplacer. De plus, elles sont adaptées aux besoins des personnes âgées, avec des véhicules équipés de rampes pour fauteuils roulants, et un personnel formé pour aider les passagers à mobilité réduite.

Pourquoi opter pour la mobilité partagée quand on est senior ?

Se déplacer avec des modes de transports partagés ou en étant accompagné n’a pas seulement pour effet de conduire une personne d’un endroit à un autre. Cela a aussi d’autres bénéfices essentiels dans la vie des seniors.

1. Sortir plus souvent

La mobilité partagée permet aux seniors de sortir de chez eux plus fréquemment. Or le fait de rester actif et engagé socialement est essentiel pour le bien-être des personnes âgées. Cela aide à prévenir l’isolement, la dépression, mais aussi la sédentarité, qui sont des problèmes courants chez les aînés.

Sans compter que la création de nouvelles amitiés et le maintien des relations existantes sont des aspects importants de la vie des personnes âgées, et la mobilité partagée facilite grandement ces interactions. Autrement dit, être mobile, c’est aussi faire des rencontres !

2. Retrouver de l’autonomie

L’un des plus grands avantages de la mobilité partagée pour les seniors est la possibilité de maintenir leur autonomie. Les personnes âgées continuent ainsi à se rendre où elles le souhaitent, quand elles le souhaitent, sans dépendre des autres pour les transporter. Cela renforce leur estime de soi et leur confiance en elles, tout en préservant leur indépendance.

C’est essentiel alors que la notion d’autonomie sur le plan physique, aussi longtemps que possible, est aussi celle du maintien de la santé cognitive.

 4. Pratiquer une activité physique

La mobilité partagée favorise aussi l’activité physique car se déplacer en utilisant ces services veut aussi dire : marcher de chez soi à l’arrêt de la navette ou du véhicule partagé. De plus, les activités sociales et de loisirs auxquelles les aînés participent grâce à la mobilité partagée concernent notamment des activités physiques, comme la randonnée, la danse, la marche ou la natation.

L’exercice régulier est essentiel pour maintenir la santé physique et la mobilité des seniors, et la mobilité partagée y participe.

Exemple : le dispositif « Sortir Plus » proposé gratuitement par l’Agirc Arrco

L’Agirc Arrco, l’institution de retraite complémentaire des salariés du secteur privé en France, propose un programme conçu pour les personnes âgées de 75 ans et plus, appelé « Sortir Plus ». Ce programme améliore la mobilité des seniors en milieu urbain et rural en leur proposant un accompagnement gratuit, pour des sorties à pied ou en voiture, dans la limite de 450 € par an.

L’un des avantages clés du programme Sortir Plus est qu’il aide les seniors qui ont besoin d’être accompagnés à maintenir leur autonomie pour se rendre où ils le souhaitent, pour faire leurs courses, se rendre chez le médecin et profiter de leurs activités de loisirs.

Transport solidaire en milieu urbain et rural

Le transport solidaire est une composante importante de la mobilité partagée chez les seniors, car il assure que personne n’est laissé pour compte, que l’on vive en ville ou en milieu rural. Dans les zones rurales, où les transports publics peuvent être rares, voire inexistants, le transport solidaire est essentiel pour garantir que les seniors ont accès aux services et aux activités dont ils ont besoin.

Ce type de service repose souvent sur des bénévoles et des associations locales qui aident les seniors en les conduisant là où ils le souhaitent.

Le transport solidaire est aussi une démonstration de l’importance de l’esprit de communauté dans la vie des seniors. Il renforce les liens entre les générations qui s’entraident, améliore la qualité de vie des aînés et leur permet de rester actifs et indépendants, quel que soit leur lieu de résidence.

Grâce à la mobilité partagée, les seniors peuvent continuer à bouger autant qu’ils en ont besoin et envie ! Développer tous ces dispositifs sera essentiel ces prochaines années pour répondre à l’augmentation des besoins.

À lire ensuite :

La mobilité des jeunes en France : quels sont les moyens, les aides et les formations disponibles ? 1

La mobilité des jeunes en France : quels sont les moyens, les aides et les formations disponibles ?

Saviez-vous que les jeunes sont les plus touchés par les difficultés de déplacement ? Si celles-ci concernent plus largement certains territoires, les chiffres montrent une réelle perte de chance tant au niveau professionnel que pour les activités autres. Ainsi, selon le Baromètre des mobilités de l’association Wimoov en 2022, 23 % des étudiants ont renoncé à une activité de loisirs parce qu’ils n’avaient pas les moyens pratiques ou financiers de se déplacer. Mais quelle que soit leur situation financière, sociale et géographique, des solutions existent pour les aider.
Conseils et prévention routière
Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors 2

Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors

Les problèmes de mémoire ne sont pas une fatalité, même avec l'avancée en âge. Il existe des moyens de prévenir et de réduire les troubles de la mémoire, en adoptant une bonne hygiène de vie, en stimulant son cerveau et en surveillant sa santé. Il est également important de savoir distinguer les pertes de mémoire bénignes des signes d'une maladie neurodégénérative, qui nécessitent une prise en charge médicale.
Conseils et prévention santé
"La santé orale est intimement liée à la santé générale" 3

"La santé orale est intimement liée à la santé générale"

L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire est née de la volonté de la profession et de ses instances de rassembler tous les chirurgiens-dentistes engagés en faveur de la prévention orale. Depuis plus de 57 ans, notre engagement en faveur de la promotion de la santé bucco-dentaire et de la prévention a naturellement donné à notre union une place singulière et pionnière.
Conseils et prévention santé
Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences 4

Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences

Que l’on soit un jeune conducteur ou ayant un permis datant de quelques décennies, le Code de la route peut sembler être une chose entendue. Mais les sujets les plus simples ont parfois besoin d’une piqûre de rappel. C’est notamment le cas des arrêts et stationnements. Ainsi, comment vous arrêter et vous stationner dans les règles de l'art, sans gêner la circulation ni risquer une contravention ? Découvrez ici les différents types de panneaux indicateurs, les règles à connaître selon les situations et les conséquences en cas d'infraction.
Conseils et prévention routière
Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ? 5

Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ?

Ces dernières années, les multiples crises qui se sont succédé depuis celle du Covid 19 ont laissé de nombreuses traces psychologiques parmi la population. Pourtant, la santé mentale reste taboue, voire stigmatisée. Ainsi, selon une étude Ipsos dévoilée en 2024, 78% des Français considèrent qu’elle est aussi importante que la santé physique, mais seulement 34% estiment que les deux sont traitées de la même manière par le système de santé. Regardons ici quels sont les troubles psychiques les plus fréquents chez les actifs, quelles en sont les causes et les conséquences sur la vie quotidienne, et comment se faire aider.
Conseils et prévention santé
Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention 6

Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention

Vous avez remarqué que votre enfant a du mal à se concentrer, à rester en place, à suivre les consignes à l’école ou chez vous ? Il est peut-être atteint du trouble du déficit de l'attention (TDA), avec ou sans hyperactivité (TDAH)*. Mais nous disons bien « peut-être », car seuls des examens peuvent le déterminer. Abondamment commenté sur les réseaux sociaux, ce trouble touche environ 5% des enfants et peut avoir des répercussions importantes sur le développement, la scolarité et la vie sociale de votre enfant. Mais il existe des solutions pour l'aider à mieux vivre avec son trouble et à réussir à l’école malgré cela. Voici un guide pour poser les bases et avancer avec votre enfant dans cette voie s’il est concerné !
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter