Seniors : nos conseils pour une conduite plus sûre

21 février 2023

La conduite des seniors s’inscrit comme un enjeu de sécurité et de liberté. Mais alors que l’on s’interroge sur la possible fin du permis à vie, comment conduire de manière responsable ? Face aux dangers de la route et à des réflexes qui peuvent s’amoindrir au fil des années, voici nos conseils pour prendre la route avec précaution et profiter de sa mobilité le plus longtemps possible !

seniors conduite
Crédits : Stocklib

La mobilité des seniors : la voiture reste importante

La mobilité des seniors est un enjeu qui touche deux pans de leur vie :

  • Leurs possibilités de se déplacer pour aller faire leurs courses du quotidien, voyager, aller voir leur famille, se rendre chez le médecin
  • Leurs relations sociales : car se déplacer signifie aussi participer à la vie de la société, rencontrer de nouvelles personnes, entretenir ses relations…

Ainsi, les seniors ont envie de maintenir leur autonomie et leur indépendance, notamment en conduisant, un véritable vecteur de liberté, surtout en zone rurale. En parallèle, d’ici 2050, 12 millions de conducteurs seront âgés de 65 ans ou plus.

Ces deux enjeux obligent à s’interroger sur une conduite plus sûre et, lorsque cela est nécessaire, l’importance de lâcher le volant pour d’autres modes de déplacement.

Maintenir ses capacités de conduire avec l’âge

L’importance de conduire en toute sécurité, quel que soit son âge, ne fait pas débat. Pour la sécurité des autres (automobilistes, piétons, cycliste, etc.) et pour soi-même, il est essentiel de connaître ses limites.

En amont, il s’agit aussi d’optimiser ses réflexes cognitifs. Voici donc quelques conseils à mettre en pratique dès aujourd’hui pour vous aider personnellement ou aider les seniors de votre entourage à prendre le volant de manière responsable.

Entretenir sa forme physique et mentale

La forme physique et la santé mentale sont indispensables pour conduire en toute sécurité. Et cela pour plusieurs raisons :

  • Pratiquer une activité physique régulière permet de s’oxygéner, de faire travailler son cœur, ce qui a aussi pour effet de stimuler la production de sérotine – appelée aussi hormone du bonheur -, et les réflexes cognitifs.
  • La dépression ou ne serait-ce que les petites déprimes passagères ont au contraire un effet sur les réflexes, l’esprit étant plus facilement fuyant.
  • L’activité physique permet de maintenir une musculature et ainsi de pouvoir mieux bouger dans le véhicule pour réaliser des manœuvres

Soyez aussi à attentif à votre vue et votre audition, ou à celles de votre proche âgé, à travers des examens réguliers chez le médecin. N’hésitez pas à solliciter vous-mêmes une analyse de votre audition, laquelle est parfois oubliée.

Être attentif à son état de santé avant de prendre la route

Avant de prendre la route, même pour un petit trajet, assurez-vous d’avoir toutes vos facultés pour être en mesure de réagir. Vous vous sentez patraque ? Vous avez absorbé un somnifère la veille ? Quelle que soit la raison, si vous n’êtes pas à 100 % de vos capacités, reportez votre voyage en voiture ou demandez à un proche de vous conduire.

Bien sûr cela concerne aussi la consommation d’alcool et de produits stupéfiants. Le premier étant plus habituel chez les personnes âgées qui ne sont pas toujours conscientes de ses effets sur leurs réflexes. Et pourtant, comme le rappellent les pouvoirs publics, avec l’âge, la tolérance à l’alcool diminue et le niveau d’alcoolémie monte plus vite pour la même quantité absorbée.

L’usage de stupéfiants est en revanche marginal en France chez les seniors. Cependant, la consommation de « drogues légales » prescrites notamment pour le sommeil est très élevée. Comme l’explique la Haute Autorité de Santé (HAS), 1 personne sur 2 âgée de plus de 70 ans consomme régulièrement des médicaments anxiolytiques ou hypnotiques, comme les benzodiazépines.

Adopter une bonne position au volant

Les mains à 10h 10 sur le volant, le dos bien droit, voilà la position idéale pour tous les conducteurs. Le recul doit par ailleurs laisser de la liberté à la jambe pour appuyer sur la pédale, sans pour autant en être trop éloigné. Tout dépend aussi de sa taille et un coussin de maintien peut être nécessaire.

Suivre un stage de conduite pour seniors

Les stages de conduite pour seniors, avec une sensibilisation à la sécurité routière et à l’écoconduite, sont organisés par les assurances et les mutuelles, et parfois par des associations. Ils sont de plus en plus nombreux ces dernières années pour répondre aux enjeux de la mobilité des seniors.

A travers une partie théorique et une partie pratique, les formateurs aident les + 65 ans à améliorer leur usage de la conduite. Cela inclut à la fois par un rappel du Code de la route, des règles de conduite, mais aussi une initiation aux nouvelles technologies et pratiques qui peuvent les accompagner jour après jour. L’écoconduite est par exemple utile à la fois pour la sécurité, mais aussi pour réaliser des économies de carburant.

Ces programmes ont aussi pour bénéfice d’encourager les seniors afin qu’il se sentent plus en confiance au volant, tout en maîtrisant mieux leurs réflexes.

Planifier les longs trajets

Si vous vivez dans une zone très fréquentée par les voitures ou si vous comptez prendre la route plusieurs heures, évitez les moments les plus denses. Pour cela, le mieux est de planifier ses trajets pour ne se pas se retrouver dans les embouteillages. Si vous êtes à l’aise avec le numérique, de nombreuses applications vous permettent aujourd’hui de savoir quand et par quel chemin prendre la route !

Éviter les distractions au volant

Certes, les seniors d’aujourd’hui ne sont pas encore accros à leur smartphone comme les générations suivantes. Néanmoins, d’autres sources de distractions sont tout aussi dangereuses, voire encore plus pour les personnes âgées, comme le fait de discuter avec leurs compagnons de voyage – au point d’en oublier la route -, ou le fait de manger en conduisant.

Utiliser des aides à la conduite

Sur les modèles récents de voitures, les aides à la conduite sont très intéressantes. Par exemple, les dispositifs d’assistance, tels que les capteurs de stationnement, les caméras de recul et les systèmes d’alerte de collision, permettent d’être plus alerte, sur la route et pour réaliser des manœuvres.

Mais attention, cela ne vous dispense pas d’être attentif sur le trajet et pendant chaque changement de direction ou d’insertion dans la circulation. Ces aides sont avant tout un moyen supplémentaire de faire attention.

Maintenir une distance de sécurité

La distance de sécurité entre les véhicules sur la route est obligatoire pour tous les conducteurs, et se calcule en fonction de la vitesse autorisée. Cette donnée est encore plus importante pour les seniors, afin de leur laisser suffisamment de temps pour réagir en cas de besoin, leur délai de réaction étant potentiellement plus long que celui des conducteurs plus jeunes.

Ce n’est pas tant l’âge qui joue dans la conduite, ce sont avant tout les bons réflexes sur la route. Ceux-ci se préservent, notamment par la stimulation cognitive, ainsi que l’apprentissage ou le rappel d’une bonne conduite. D’où l’importance de prendre le volant à condition d’être totalement maitre ou maitresse de ses moyens. Et, comme pour les jeunes, si vous n’êtes pas en état de conduire, laissez vos clés à celui ou celle qui a tous ses réflexes !

À lire ensuite :

Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors 1

Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors

Les problèmes de mémoire ne sont pas une fatalité, même avec l'avancée en âge. Il existe des moyens de prévenir et de réduire les troubles de la mémoire, en adoptant une bonne hygiène de vie, en stimulant son cerveau et en surveillant sa santé. Il est également important de savoir distinguer les pertes de mémoire bénignes des signes d'une maladie neurodégénérative, qui nécessitent une prise en charge médicale.
Conseils et prévention santé
"La santé orale est intimement liée à la santé générale" 2

"La santé orale est intimement liée à la santé générale"

L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire est née de la volonté de la profession et de ses instances de rassembler tous les chirurgiens-dentistes engagés en faveur de la prévention orale. Depuis plus de 57 ans, notre engagement en faveur de la promotion de la santé bucco-dentaire et de la prévention a naturellement donné à notre union une place singulière et pionnière.
Conseils et prévention santé
Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences 3

Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences

Que l’on soit un jeune conducteur ou ayant un permis datant de quelques décennies, le Code de la route peut sembler être une chose entendue. Mais les sujets les plus simples ont parfois besoin d’une piqûre de rappel. C’est notamment le cas des arrêts et stationnements. Ainsi, comment vous arrêter et vous stationner dans les règles de l'art, sans gêner la circulation ni risquer une contravention ? Découvrez ici les différents types de panneaux indicateurs, les règles à connaître selon les situations et les conséquences en cas d'infraction.
Conseils et prévention routière
Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ? 4

Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ?

Ces dernières années, les multiples crises qui se sont succédé depuis celle du Covid 19 ont laissé de nombreuses traces psychologiques parmi la population. Pourtant, la santé mentale reste taboue, voire stigmatisée. Ainsi, selon une étude Ipsos dévoilée en 2024, 78% des Français considèrent qu’elle est aussi importante que la santé physique, mais seulement 34% estiment que les deux sont traitées de la même manière par le système de santé. Regardons ici quels sont les troubles psychiques les plus fréquents chez les actifs, quelles en sont les causes et les conséquences sur la vie quotidienne, et comment se faire aider.
Conseils et prévention santé
Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention 5

Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention

Vous avez remarqué que votre enfant a du mal à se concentrer, à rester en place, à suivre les consignes à l’école ou chez vous ? Il est peut-être atteint du trouble du déficit de l'attention (TDA), avec ou sans hyperactivité (TDAH)*. Mais nous disons bien « peut-être », car seuls des examens peuvent le déterminer. Abondamment commenté sur les réseaux sociaux, ce trouble touche environ 5% des enfants et peut avoir des répercussions importantes sur le développement, la scolarité et la vie sociale de votre enfant. Mais il existe des solutions pour l'aider à mieux vivre avec son trouble et à réussir à l’école malgré cela. Voici un guide pour poser les bases et avancer avec votre enfant dans cette voie s’il est concerné !
Conseils et prévention santé
Les dépistages conseillés après 50 ans 6

Les dépistages conseillés après 50 ans

Même si la maladie peut toucher à tout âge, la cinquantaine est une période charnière pour prendre particulièrement soin de soi. C’est en effet à cet âge que le risque augmente, notamment s’agissant du cancer et des maladies cardiovasculaires. Parmi les actions de prévention, les dépistages sont essentiels pour détecter à temps des maladies aux conséquences parfois fatales.  Les chiffres le montrent : profiter des dépistages réguliers, de manière organisée et gratuite, diminue drastiquement les risques de mortalité.
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter