Le maintien à domicile des séniors : un choix de vie

24 janvier 2024

Vieillir chez soi plutôt qu’en institution : c’est le choix de vie de la plupart des séniors français, qui aspirent à préserver leur indépendance, leur confort et leur lien social. Mais comment faire face aux difficultés que pose parfois le maintien à domicile quand les problèmes de santé commencent à peser ? Quelles sont les solutions pour favoriser le bien-être des séniors et les accompagner dans leur quotidien chez eux ? Découvrez ici les enjeux et les possibilités du maintien à domicile des séniors, ainsi que toutes les solutions qui sont possibles pour vieillir chez soi dans les meilleures conditions. Et comme vous allez le voir, cette éventualité est la plus courante chez les personnes âgées, contrairement aux idées reçues !

maintien domicile senior

Le contexte du maintien à domicile

En France, le vieillissement de la population est un phénomène démographique qui pose de nombreuses questions, notamment sur le plan du maintien à domicile :

  • Trouver des solutions pour permettre aux séniors de rester chez eux le plus longtemps possible
  • Embaucher des personnels pour l’aide à domicile alors que le secteur est déjà en tension
  • Et plus largement, financer cette évolution

Mais qu’en est-il des principaux concernés, les séniors eux-mêmes ?

Selon les dernières données de l’INSEE parues en 2023 : 

  • 7 % des personnes de 60 ans ou plus sont en perte d’autonomie à leur domicile, soit 1,3 million de personnes
  • Mais ils sont plus de 9 % dans 16 départements, particulièrement dans les plus pauvres ou ceux avec moins de places d’hébergement

À mesure que l’âge avance, d’autres données sont importantes. Ainsi, d’après la DREES en 2023 sur les séniors de 75 ans ou plus :

  • Près d’1 sénior sur 10 vit en établissement d’hébergement
  • L’âge moyen des résidents en établissement est de 86 ans
  • Les 3/4 des résidents en établissement sont des femmes
  • 1 sénior sur 4 en établissement n’a aucun enfant, contre 1 sur 10 à domicile

Il en résulte que les personnes en établissement, surtout les plus jeunes, sont plus isolées sur le plan familial que les personnes à domicile. Vieillir chez soi est donc d’abord une chance et, bien souvent, le résultat d’un lien social et d’une vie familiale qui permettent à la personne âgée d’être soutenue. C’est un cercle vertueux : plus un individu a des relations avec sa famille, ses amis, plus il peut se tenir en forme et rester chez lui.

 

Quelles conditions réunir pour vieillir à domicile ?

Le maintien à domicile est d’abord une question de choix. Toute personne saine d’esprit, dont la santé ne nécessite pas une présence constante, peut évidemment choisir de rester chez elle.

Quand des problématiques d’autonomie se posent, comme une certaine difficulté à monter dans une baignoire, ou que gravir les escaliers devient difficile, des solutions sont possibles pour éviter de quitter sa maison et tous ses souvenirs.

Le maintien à domicile des séniors : un choix de vie 1

Adapter le logement

En premier lieu, le maintien à domicile suppose que la maison soit aménagée selon les besoins et des capacités motrices de la personne âgée. Mais, quand ce n’est pas le cas, des travaux sont indispensables, comme installer une douche à l’italienne, des barres d’appui dans les toilettes ou encore un monte-escaliers. Des aides sont pour cela possibles, notamment MaPrimeAdapt’depuis le 1er janvier 2024 (voir le détail de toutes les aides plus bas dans l’article).

Sécuriser le logement

Corollaire de la maison adaptée : sa sécurisation. Il faut ainsi veiller à ce qu’elle soit sûre pour éviter les accidents comme les chutes, les incendies ou les intrusions. Pour cela, des systèmes de téléassistance aujourd’hui très sophistiqués permettent à la personne âgée de contacter un centre d’appel en cas de besoin ou de déclencher automatiquement une alarme en cas de chute.

Veiller à l’environnement

 

En parallèle, pour le bien-être du sénior, il est préférable que la maison soit située dans un quartier où les commerces, les services, les transports et les lieux de vie sociale sont facilement accessibles.

 

Maintenir des liens sociaux

Indispensable au maintien à domicile, le lien social donne à la personne âgée le moyen de garder contact avec sa famille, ses amis, ses voisins, de participer à des activités plaisantes et ainsi d’avoir des projets. Cela maintient à la fois le moral et le physique.  

Quelles sont les aides possibles ? Comment les demander ?

Pour faciliter le maintien à domicile des séniors, il existe des aides financières, techniques et humaines. Les aides financières prennent la forme d’allocations et de subventions.

Solliciter une aide financière avec l’APA

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est destinée aux personnes âgées qui ont besoin d’une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne. Elle peut servir à différentes choses : financer une aide à domicile, mais aussi des aménagements du logement pour l’adapter à la perte d’autonomie, etc.

Comment demander l’APA ?

Pour demander l’APA, il faut s’adresser au conseil départemental de son lieu de résidence, soit par le biais d’un formulaire en ligne, ou bien par dossier papier. Selon les possibilités de la personne âgée, elle peut bien sûr se faire aider.  

MaPrimeAdapt’ : une nouvelle solution pour financer le maintien à domicile

Depuis le 1er janvier 2024, MaPrimeAdapt’ propose une aide financière pour l’adaptation des logements aux personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie. Elle est cumulable avec l’APA.

Cette aide, attribuée sur conditions de ressources, permet de financer divers travaux d’adaptation intérieurs et extérieurs, comme l’installation d’un monte-escalier, l’aménagement de la salle de bain, l’éclairage à détection de mouvement, ou encore la rampe d’accès vers l’entrée du pavillon, etc.

💡A savoir : MaPrimeAdapt’ peut financer jusqu’à 50 % ou 70 % du montant des travaux d’adaptation, dans la limite d’un plafond de 22 000 € hors taxes.

✅ Cette aide unique en remplace trois précédentes :

❌ L’aide « Habiter Facile » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

❌ Les aides de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) pour l’adaptation du logement des personnes âgées

❌ Et un crédit d’impôt pour certains types de travaux

Comment obtenir MaPrimeAdapt’ ?

Pour bénéficier de MaPrimeAdapt’, il faut déposer une demande d’aide sur la plateforme dédiée ou auprès des délégations locales de l’Anah. Un accompagnement personnalisé est proposé pour faciliter les démarches.

Les structures qui aident à monter son dossier

Il existe par ailleurs des structures qui accompagnent les personnes âgées pour trouver les aides adaptées à leur situation :

Que faire quand le maintien à domicile n’est plus possible ?

Le maintien à domicile n’est pas toujours possible ou souhaitable, selon l’état de santé, le degré de dépendance, ou les souhaits des personnes âgées. Il peut arriver que le logement ne soit plus adapté, que les aides ne soient plus suffisantes, ou encore que la personne âgée se sente isolée, angoissée, ou en danger dans son propre logement.

Dans ce cas, il peut être nécessaire d’envisager une autre solution, comme l’emménagement chez un proche ou l’entrée en établissement, notamment en EHPAD ou en maison de retraite. Le choix d’un établissement doit bien sûr se faire en concertation avec la personne âgée si elle a encore la capacité de prendre une décision, sa famille, et les professionnels de santé qui la suivent.  

Conclusion

Pour finir cet article, rappelons qu’après 75 ans, seulement 1 personne sur 10 vit dans un établissement adapté ! C’est dire si le maintien à domicile est non seulement grandement majoritaire, mais aussi de plus en plus envisageable grâce à des solutions matérielles, financières et sociales.

À lire ensuite :

Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement 2

Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la colocation n'est pas seulement réservée aux étudiants ou aux jeunes actifs. De plus en plus de seniors optent pour cette formule de logement
Conseils et prévention santé
Mieux comprendre l'endométriose 3

Mieux comprendre l'endométriose

L'endométriose est une maladie chronique qui touche environ 1 femme sur 10 en France. Malgré une meilleure information, elle reste encore méconnue du grand public et de certains professionnels de santé. Pour autant, la prise en charge évolue aujourd’hui de manière positive. Qu’est-ce que l'endométriose ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles sont ses causes et ses conséquences ? Comment la traiter et la soulager ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre avec pour objectif de vous informer et de vous sensibiliser à cette maladie qui affecte la vie de nombreuses femmes.
Conseils et prévention santé
Mobiles Smile 2026 : L'interview croisée 4

Mobiles Smile 2026 : L'interview croisée

Découvrez notre projet d’entreprise dans cette interview croisée de nos 3 dirigeants.
Actualités
Les activités Montessori pour les enfants 5

Les activités Montessori pour les enfants

Vous cherchez des idées pour occuper vos enfants tout en favorisant leur épanouissement ? C’est le but des activités Montessori, qui sont à la fois ludiques, éducatives et adaptées à leur développement. Découvrez ici comment créer un environnement propice à l’apprentissage autonome. Vous verrez ainsi que la méthode Montessori n’est pas réservée aux écoles spécialisées, mais qu’elle peut être facilement mise en œuvre à la maison, avec un peu de matériel et beaucoup de bienveillance !
Conseils et prévention santé
Le harcèlement au travail : comment réagir ? 6

Le harcèlement au travail : comment réagir ?

Harcèlement moral, harcèlement sexuel, brimades à l’oral ou violence physique : l’environnement de travail n’est pas exempt de situations graves. En plus d’être pénalement répréhensibles, ces faits ont des conséquences sur la santé et l’avenir professionnel des victimes. Directement concerné ou témoin d’un harcèlement, que l’auteur soit l’employeur, un chef ou un collègue, comment réagir ? Vers qui se tourner ? Alerter la Direction, saisir la justice ? Cet article vous guide.  
Conseils et prévention santé
L’importance des activités extrascolaires chez les enfants et comment les choisir ? 7

L’importance des activités extrascolaires chez les enfants et comment les choisir ?

Club de football, danse, échecs, bénévolat … les activités extrascolaires ne manquent pas. Pour autant, certains enfants et parents n’ont pas franchi le pas, par manque d’intérêt ou d’appréhension. Découvrez ici quelle est l’importance de ces activités en dehors du temps passé à l’école. Car ce sont autant des loisirs que des outils de développement qui peuvent changer le quotidien et même l’avenir. Type d’activités, organismes, coût et aides, vous saurez tout !
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter