Comment gérer son stress au travail ?

11 octobre 2021
stress travail
Crédit photo : Stocklib

L’anxiété du quotidien trouve bien souvent son origine dans le stress au travail. Par la pression exercée par la hiérarchie, les objectifs à atteindre, et la contrainte que l’on met sur soi-même pour y parvenir, votre état mental peut se dégrader. Des situations de stress chronique à l’apparition d’un burnout, l’intensité et la durée des symptômes doivent alerter. Si bien qu’il est important de définir quels sont les symptômes de son stress au travail et ses origines. Il faut ensuite mettre en place divers techniques permettant de mieux gérer la pression professionnelle.

Les causes du stress au travail

Selon une étude réalisée en Europe en 2019 (The Workforce View un Europe) pour ADP, la France est à la 3e place des pays où les salariés se sentent le plus stressés, derrière l’Allemagne et la Pologne. Parmi les situations de stress au travail les plus courantes, on trouve :

  • Une surcharge de travail
  • Un manque de reconnaissance de la hiérarchie
  • Un rythme de travail incompatible avec la vie de famille
  • Les changements d’organisation
  • Des horaires difficiles
  • Des conditions de trajets longues entre la maison et le travail
  • Des difficultés avec les collègues
  • La peur de ne pas être à la hauteur de la mission
  • Un sentiment de devoir être joignable tout le temps et de ne jamais pouvoir décrocher
  • Et pour certains, le télétravail

La situation sanitaire – et au plus fort de la crise en 2020  -, les professionnels ont de plus subi un stress lié à l’incertitude de la situation. Le télétravail durant les confinements a quant à lui été un facteur de stress pour 18 % des personnes selon une étude OpinionWay publiée en mars 2021. Difficultés liées au manque d’interactions avec ses collègues ou encore travail plus intense de peur de mal faire sont autant de raisons qui concourent à plus de stress.

Dans tous les cas, le travail est le premier facteur de stress comme le précise dans Psychologies Magazine le spécialiste du stress au travail, le psychiatre Patrick Legeron.

Les symptômes du stress au travail

Les symptômes du stress sont aussi variés que les personnes touchées. Chez certains, cela se traduit par :

  • Des ruminations sur la situation
  • Des insomnies
  • Une angoisse renforcée le dimanche soir et au retour des vacances

D’autres personnes vont plutôt intérioriser leur stress et créer un désordre psychique profond, menant à une somatisation (avec des symptômes bien réels) :

  • Des désordres intestinaux
  • Des douleurs (mal aux jambes, douleurs intercostales, maux de tête, etc.)
  • Des crispations avec des douleurs dorsales, ou encore à la mâchoire
  • Une agressivité ou au contraire, une apathie

Bien sûr, pris indépendamment, ces symptômes ne sont pas forcément liés au stress. Mais leur apparition s’inscrit comme un signal d’alerte qu’il faut prendre en considération pour éviter des problèmes de santé plus ancrés.

Le stress chronique ou une anxiété généralisée sont quant à eux des pathologies qui peuvent nécessiter une première consultation auprès de son médecin généraliste, avant éventuellement d’être redirigé vers un spécialiste.

Vers qui se tourner en cas de stress professionnel ?

Le stress au travail peut aussi s’accompagner de la peur d’en parler ou de trouver le bon interlocuteur à l’intérieur de l’entreprise.

La crainte d’être mal compris

Alors que la journée internationale de la santé mentale en lien avec l’OMS s’est déroulée le 10 octobre, il est encore difficile pour la plupart des gens d’évoquer leurs difficultés personnelles lorsqu’il s’agit du travail.

Et pour cause, lorsque l’on subit un stress, on peut penser que le cadre de la vie professionnelle est rarement propice à des discussions sur les états d’âme des collaborateurs. De plus, montrer ses faiblesses auprès de ses collègues ou de la hiérarchie peut apparaître comme un désintérêt pour son travail, et par conséquent, le marqueur futur d’un manque de productivité.

Bien sûr, cela n’est pas une réalité partout et les employeurs doivent prendre en compte les difficultés de leurs salariés. Ils sont d’ailleurs soumis à une réglementation sur le bien-être et la sécurité physique et mentale de leurs collaborateurs. Comme le souligne l’INRS, le stress au travail fait partie des risques psychosociaux qui engagent l’employeur à « évaluer les risques et à prendre les mesures nécessaires ». De plus, un accord national interprofessionnel sur le stress au travail, rendu obligatoire depuis le 23 avril 2009, permet aux entreprises de dépister le stress par le biais d’indicateurs.

Des interlocuteurs dédiés

Subir un stress au travail, lorsqu’il devient difficilement gérable par ses propres moyens, doit pouvoir trouver une oreille non seulement compatissante, mais aussi aidante, en interne.

  • Pour cela, vous devez d’abord en parler à un délégué du personnel ou à la médecine du travail
  • Celle-ci peut ensuite en référer, avec votre accord, à la DRH
  • En cas de problématiques d’anxiété directement liées à l’organisation du travail, il est alors possible de saisir le Comité sociale et économique (CSE) (jusqu’en 2020, il s’agissait du CHSCT)

Il ne faut bien sûr pas s’en tenir à une tentative résolution interne si ce stress au travail est la composante d’un stress généralisé.

Gérer son stress au travail avec des méthodes simples

Avant tout, rappelons qu’un stress intense qui rend le quotidien difficile nécessite une consultation. Dans les situations où le stress au travail est important, mais susceptible de diminuer par des changements, certaines actions peuvent suffire :

Engager un dialogue avec un interlocuteur dans l’entreprise 

Le changement peut venir d’une nouvelle organisation, d’une charge de travail moins élevée. Il est alors essentiel d’en discuter avec sa hiérarchie. Cette action permet de devenir acteur de sa santé mentale en entreprise et peut générer une satisfaction.

Pratiquer une activité sportive ou relaxante

Pour diminuer les tensions, une activité sportive ou relaxante en tant que telle (méditation, yoga, sophrologie) est une réponse qui peut apaiser la sensation de stress. Pour cela, il faut bien sûr s’engager dans une pratique qui vous plaît véritablement.

Avoir une bonne hygiène de vie

En plus d’une activité sportive régulière, avoir une bonne hygiène de vie limite les effets du stress :

  • Avoir une alimentation variée (privilégier les fruits et les légumes et mettre de côté les plats transformés)
  • Limiter son apport en sucre et en sel
  • Arrêter de fumer
  • Limiter son apport d’alcool
  • Se coucher et se lever à des heures régulières

Modifier son mode de réaction

Cela peut nécessiter un accompagnement thérapeutique, mais parfois le stress au travail provient de réactions émotionnelles qui sont susceptibles de diminuer. Ainsi, la réflexion d’un collègue peut vous toucher alors que cela n’a pas d’importance. Vous pouvez également être sur la défensive en raison d’un feed-back sur votre travail un peu sec et direct.

Cela concerne seulement ces aspects du quotidien qui peuvent prendre des proportions importantes alors que ce n’est pas nécessaire. En revanche, des situations de retours injustifiés ou systématiques, voire un harcèlement moral, doivent bien sûr être pris en considération comme tels.

Le travail est notre mode de subsistance. Le stress qui en résulte s’inscrit donc comme une étape presque incontournable. Pour autant, devant une situation où celui-ci devient un élément du quotidien et entraîne des symptômes, il est essentiel d’en parler. Le stress au travail ne doit pas devenir un poids trop lourd à porter.

À lire ensuite :

Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement 1

Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la colocation n'est pas seulement réservée aux étudiants ou aux jeunes actifs. De plus en plus de seniors optent pour cette formule de logement
Conseils et prévention santé
Mieux comprendre l'endométriose 2

Mieux comprendre l'endométriose

L'endométriose est une maladie chronique qui touche environ 1 femme sur 10 en France. Malgré une meilleure information, elle reste encore méconnue du grand public et de certains professionnels de santé. Pour autant, la prise en charge évolue aujourd’hui de manière positive. Qu’est-ce que l'endométriose ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles sont ses causes et ses conséquences ? Comment la traiter et la soulager ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre avec pour objectif de vous informer et de vous sensibiliser à cette maladie qui affecte la vie de nombreuses femmes.
Conseils et prévention santé
Mobiles Smile 2026 : L'interview croisée 3

Mobiles Smile 2026 : L'interview croisée

Découvrez notre projet d’entreprise dans cette interview croisée de nos 3 dirigeants.
Actualités
Les activités Montessori pour les enfants 4

Les activités Montessori pour les enfants

Vous cherchez des idées pour occuper vos enfants tout en favorisant leur épanouissement ? C’est le but des activités Montessori, qui sont à la fois ludiques, éducatives et adaptées à leur développement. Découvrez ici comment créer un environnement propice à l’apprentissage autonome. Vous verrez ainsi que la méthode Montessori n’est pas réservée aux écoles spécialisées, mais qu’elle peut être facilement mise en œuvre à la maison, avec un peu de matériel et beaucoup de bienveillance !
Conseils et prévention santé
Le maintien à domicile des séniors : un choix de vie 5

Le maintien à domicile des séniors : un choix de vie

Vieillir chez soi plutôt qu'en institution : c'est le choix de vie de la plupart des séniors français, qui aspirent à préserver leur indépendance, leur confort et leur lien social. Mais comment faire face aux difficultés que pose parfois le maintien à domicile quand les problèmes de santé commencent à peser ? Quelles sont les solutions pour favoriser le bien-être des séniors et les accompagner dans leur quotidien chez eux ? Découvrez ici les enjeux et les possibilités du maintien à domicile des séniors, ainsi que toutes les solutions qui sont possibles pour vieillir chez soi dans les meilleures conditions. Et comme vous allez le voir, cette éventualité est la plus courante chez les personnes âgées, contrairement aux idées reçues !
Conseils et prévention santé
Le harcèlement au travail : comment réagir ? 6

Le harcèlement au travail : comment réagir ?

Harcèlement moral, harcèlement sexuel, brimades à l’oral ou violence physique : l’environnement de travail n’est pas exempt de situations graves. En plus d’être pénalement répréhensibles, ces faits ont des conséquences sur la santé et l’avenir professionnel des victimes. Directement concerné ou témoin d’un harcèlement, que l’auteur soit l’employeur, un chef ou un collègue, comment réagir ? Vers qui se tourner ? Alerter la Direction, saisir la justice ? Cet article vous guide.  
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter