L’alimentation et la dénutrition des seniors : comprendre, agir et soutenir

22 septembre 2023

Le fait de se nourrir est évidemment indispensable et ce besoin ne diminue pas avec l’âge. Or, dans les discours sur l’alimentation que l’on entend ici et là, les besoins nutritifs des seniors sont souvent oubliés. Pourtant, la dénutrition chez les seniors est un problème sérieux qui mérite une attention particulière, pour leur santé, leur bien-être physique et mental et leur autonomie. Découvrez ici des conseils pour mieux vous nourrir si vous êtes senior ou soutenir vos proches âgés.

dénutrition senior

Quel doit être l’apport calorique des personnes âgées ?

D’après différentes études, notamment de l’ANSES et des recommandations des médecins gériatres, une personne âgée de +70 ans doit ingérer en moyenne 1500 kcal par jour. C’est moins qu’un jeune adulte, mais suffisamment riche pour maintenir sa forme et son tonus.

  • Si vous souhaitez faire un calcul plus savant, comptez 30 kcal par kg. Ainsi, une personne âgée en bonne santé de 60 kg doit consommer pas moins de 1800 kcal/jour.
  • Chez des personnes ayant des problèmes de santé, cela peut monter à 40 kcal/ par kg.

La vie quotidienne des seniors et ses conséquences sur l’appétit

Bien sûr, tous les seniors ne sont pas concernés par une perte d’appétit ou des difficultés pour bien manger. Mais penchons-nous un peu sur les enjeux auxquels certains d’entre eux font face, pour mieux les aider.

La solitude

Le quotidien des personnes âgées est parfois parsemé de certains obstacles qui concourent à diminuer l’appétit. Pour beaucoup, la solitude et l’isolement social sont une compagne constante.  

Les pertes successives de partenaires, d’amis et de membres de la famille créent chez certains un sentiment de solitude profonde qui a un impact significatif sur l’appétit et l’alimentation. Or le simple fait de partager un repas avec un être cher, plutôt que de manger seul devant la télé, peut rendre l’expérience beaucoup plus agréable et stimuler l’appétit.

Des problématiques physiques

De nombreux seniors sont confrontés à des difficultés sur le plan physique ou d’autonomie qui rendent la préparation des repas plus difficile.

Si bien que des activités simples comme couper des légumes, porter des casseroles lourdes ou se tenir debout pendant de longues périodes pour cuisiner se transforment en des tâches ardues.  Il est alors plus simple pour eux de manger un plat tout fait ou bien juste une petite collation, mais qui ne suffit pas à répondre à leurs besoins nutritionnels.

S’ajoutent à cela des troubles divers qui sont plus courants avec l’âge, comme des problèmes de mastication, mais aussi une dégénérescence sensorielle qui complique l’alimentation des seniors.

Ce sont autant de causes qui les mènent réduire le choix des aliments, à provoquer des douleurs dentaires ou des inconforts digestifs après les repas. Autrement dit, cela entraîne une perte d’intérêt globale pour la nourriture.

Les contraintes financières auxquelles font face certains seniors

Outre les aspects émotionnels et physiques, les seniors sont en partie confrontés à des contraintes financières qui limitent leur accès à des aliments de qualité. Selon une étude OpinionWay en 2020, 49 % des plus de 70 ans estimaient avoir du mal à boucler leur budget en fin de mois. Fin 2022, alors que l’inflation est passée par là depuis, cette difficulté s’est accentuée avec 55 %.

Ainsi, le coût élevé des produits frais et des aliments riches sur le plan nutritionnel sont prohibitifs pour ceux qui vivent avec des pensions qui n’évoluent pas à la hausse ou qui ont des revenus limités.  

Conséquences sur la santé et le bien-être de la dénutrition

La dénutrition chez les seniors peut avoir des conséquences graves sur leur santé et leur bien-être :

  • Une perte de poids non voulue
  • Une faiblesse musculaire
  • Une diminution des défenses immunitaires
  • Une réduction de la densité osseuse
  • Une fatigue accrue
L’alimentation et la dénutrition des seniors : comprendre, agir et soutenir 1

Les risques de chutes et de fractures sont également plus élevés chez les personnes âgées dénutries, avec des conséquences sur leur mobilité et leur qualité de vie.

Autre conséquence à noter : une alimentation insuffisante affecte la fonction cognitive, soit une détérioration de la mémoire et des capacités mentales.

Sur le plan émotionnel, la dénutrition aggrave aussi les symptômes de la dépression et de l’anxiété, créant ainsi un cercle vicieux où le manque d’appétit et le stress se renforcent mutuellement.

Comment aider ses proches pour qu’ils se nourrissent mieux et avec plaisir ?

Le rôle des proches est essentiel pour redonner le goût de la nourriture aux seniors et, dans le même temps, les aider à dépasser leur inquiétude. Découvrez ici quelques conseils pour accompagner du mieux que vous pouvez votre parent ou ami.

L’alimentation et la dénutrition des seniors : comprendre, agir et soutenir 2

Faites preuve d’empathie et d’écoute :

Commencez par écouter attentivement ses préoccupations en matière d’alimentation. Comprenez ses goûts, ses aversions, et ses besoins alimentaires.

Proposez votre compagnie :

Proposez-lui de partager un repas avec vous de temps en temps. Peu importe que ce soit chez cette personne, chez vous, au restaurant, la seule présence d’un être cher peut stimuler leur appétit et rendre les repas plus agréables.

De la même manière, n’hésitez pas en fonction de ses possibilités physiques à le faire marcher ou pratiquer une autre activité physique. En plus d’être bon à la santé, le sport ouvre l’appétit !

Préparez des repas équilibrés :

Si possible, aidez-le à planifier des repas qui répondent à ses besoins nutritionnels, par exemple chaque fin de semaine pour la semaine suivante. Si la préparation des repas est difficile, proposez-lui de cuisiner ensemble ou de l’aider à travers le portage de repas que proposent les mairies, organismes spécialisés et associations locales.

Partagez votre gourmandise :

Arrivé à un certain âge, quelques petits écarts de gourmandise ne font aucun mal, bien au contraire ! Une pâtisserie de temps en temps, quelques plats qui rappellera des souvenirs. Mais aussi des petites collations, des fruits, des noix ou un yaourt dans l’après-midi sont faciles à consommer entre les repas.

Consultez un professionnel de santé lorsque cela est nécessaire

Si vous remarquez une perte de poids importante ou persistante, ou si vous avez des inquiétudes concernant l’alimentation de votre proche, consultez un médecin ou un nutritionniste. Ils peuvent évaluer la perte de poids au regard de l’âge et de l’état de santé de votre parent ou ami. Notamment s’agissant de :

Tous peuvent affecter la manière dont une personne âgée peut ou non mâcher les aliments.

En fonction des résultats, le médecin conseillera des aliments particuliers pour leur texture – il existe par exemple des crèmes desserts protéinées pour les personnes âgées dénutries.

Plus largement, il vous apportera des conseils sur la manière de préparer les repas pour les rendre plus faciles à manger. Il peut aussi faire quelques suggestions pour s’assurer que la personne âgée mange suffisamment malgré ses difficultés de mastication.

Conclusion

Dans tous les cas, une personne âgée qui ne mange pas suffisamment perd en vitalité et en autonomie. Cela peut rapidement mener à une hospitalisation. D’où l’importance de comprendre pourquoi elle ne se nourrit plus suffisamment et de lui apporter une aide ou d’en rechercher auprès des professionnels médiaux ou sociaux. Pour autant, l’empathie est nécessaire, de même que le fait de ne pas la « forcer » à manger. Chaque geste que vous ferez pour l’aider pourra avoir un impact et lui redonner de l’appétit.

À lire ensuite :

Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention 3

Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention

Vous avez remarqué que votre enfant a du mal à se concentrer, à rester en place, à suivre les consignes à l’école ou chez vous ? Il est peut-être atteint du trouble du déficit de l'attention (TDA), avec ou sans hyperactivité (TDAH)*. Mais nous disons bien « peut-être », car seuls des examens peuvent le déterminer. Abondamment commenté sur les réseaux sociaux, ce trouble touche environ 5% des enfants et peut avoir des répercussions importantes sur le développement, la scolarité et la vie sociale de votre enfant. Mais il existe des solutions pour l'aider à mieux vivre avec son trouble et à réussir à l’école malgré cela. Voici un guide pour poser les bases et avancer avec votre enfant dans cette voie s’il est concerné !
Conseils et prévention santé
Les dépistages conseillés après 50 ans 4

Les dépistages conseillés après 50 ans

Même si la maladie peut toucher à tout âge, la cinquantaine est une période charnière pour prendre particulièrement soin de soi. C’est en effet à cet âge que le risque augmente, notamment s’agissant du cancer et des maladies cardiovasculaires. Parmi les actions de prévention, les dépistages sont essentiels pour détecter à temps des maladies aux conséquences parfois fatales.  Les chiffres le montrent : profiter des dépistages réguliers, de manière organisée et gratuite, diminue drastiquement les risques de mortalité.
Conseils et prévention santé
Les particularités nutritionnelles des adolescents 5

Les particularités nutritionnelles des adolescents

Votre fille ou votre fils est en pleine adolescence et vous vous posez des questions sur son alimentation ? Sachez en premier lieu que vous avez raison de vous y intéresser : les choix nutritionnels à cet âge sont déterminants pour la santé et le bien-être des adolescents. En plus d’être liée à la croissance physique, la nutrition est un enjeu pour leur développement cognitif, émotionnel et social. Mais les parents le savent tous : il est difficile de leur imposer une alimentation, surtout à l’âge où le besoin de liberté se fait sentir. Regardons précisément quels sont leurs besoins et comment les encourager, sans les forcer, à manger plus sainement.
Conseils et prévention santé
7 idées ludiques pour sensibiliser les petits à l’hygiène et aux maladies 6

7 idées ludiques pour sensibiliser les petits à l’hygiène et aux maladies

L'hygiène et la prévention des maladies sont des sujets importants à aborder avec les enfants dès le plus jeune âge. Car les bambins sont exposés à de nombreux germes germes et virus, que ce soit à l'école, à la crèche, au parc ou à la maison.
Conseils et prévention santé

Les solutions de formation et reconversion professionnelle dédiées aux seniors

Après 55 ans, des questions peuvent se poser quant à son avenir professionnel. Il n’y a pourtant pas d’âge pour se former ou se reconvertir et ainsi donner un nouveau souffle à votre carrière. Voici des solutions pour entamer une nouvelle étape et, peut-être, encore de longues années au profit d’un métier épanouissant. Seniors : quel(...)

Appel à candidature aux postes d’administrateur pour Mobilité Mutuelle

L’Assemblée Générale constitue le temps fort de la démocratie participative de votre mutuelle. L’Assemblée Générale, qui se tiendra le 13 juin 2024, permettra à vos délégués de prendre part, par leur vote, aux décisions importantes concernant la gouvernance de Mutuelle Renault – Mobilité Mutuelle. Cette année en particulier, la mutuelle renouvelle le tiers de ses administrateurs pour(...)

    Abonnez-vous à notre newsletter