La santé bucco-dentaire des séniors

21 mars 2022

La santé des dents et de la bouche en général doit être prise au sérieux durant toute la vie. Mais, arrivé à un certain âge, les problématiques bucco-dentaires peuvent apparaître et avoir des conséquences graves si elles ne sont pas prises en charge. Comment prendre soin de sa dentition lorsqu’on est âgé ? Comment veiller à une bouche saine ? Voici les conseils à mettre en pratique dès à présent pour une bouche saine et des dents fortes malgré les années.

santé bucco-dentaire seniors
Source : Stocklib

Pourquoi prendre soin de ses dents lorsque l’on devient sénior ?

Une fois les dents de lait tombées, nous conservons nos dents définitives tout au long de la vie, et hélas, elles ne repoussent pas. Or, la façon de manger, de boire, et les accidents de la vie sont autant de mauvais tours joués aux dents. Si bien qu’au fil du temps, l’émail s’abîme, les gencives s’étiolent. Et cela d’autant plus si les rendez-vous chez le dentiste n’ont pas été réguliers ou si l’hygiène dentaire laisse parfois à désirer.

Avec ce constat, on serait tenté de se dire qu’il est trop tard pour se soucier de ses dents lorsque l’on devient sénior. Pourtant, même après 60 ans, il est important d’y porter un soin particulier afin de ne pas subir des désagréments d’autant plus importants qu’ils impactent le confort de vie :

  • La difficulté de mastication qui peut elle-même entraîner des problématiques digestives
  • Le risque de dénutrition (selon la Haute Autorité de Santé, elle concerne 4 à 10 % des personnes de plus de 70 ans qui vivent chez elles, et de 15 à 38 % pour celles qui sont dans les établissements spécialisés, EHPAD et maisons de retraite)
  • Les difficultés sociales : une dentition défectueuse engendre parfois un complexe qui génère lui-même un repli sur soi
  • Des douleurs chroniques et parfois très intenses

Les maladies bucco-dentaires chez les personnes âgées

Aux troubles créés par les problématiques bucco-dentaires s’ajoutent des maladies qui touchent aussi les personnes âgées :

  • Le risque de maladies cardio-vasculaires directement liées à des affections de la bouche : les bactéries et les infections qui en résultent peuvent être à l’origine d’AVC
  • Le bruxisme (serrer ses dents de manière inconsciente) augmenterait quant à lui le rythme cardiaque
  • La gingivite : une inflammation des gencives liée à la plaque dentaire, qui peut entraîner un déchaussement des dents
  • Un trouble de l’ATM (Articulation Temporo-Mandibulaire) souvent lié à la perte des dents, créant un déséquilibre dans la mâchoire
  • Les aphtes : lésions douloureuses, parfois chroniques dont il faut alors chercher l’origine : stress, médicaments, alimentation (les noix provoquent par exemple des aphtes chez certaines personnes qui y sont sensibles)
  • Les caries, notamment des collets
  • Les abcès
  • Etc.

A savoir : les cancers buccaux (joue, langue, gorge, etc.) sont plus répandus chez les fumeurs et les personnes qui boivent trop d’alcool. Cependant, ce ne sont pas les seules causes de ce type de cancer.

Le diabète est-il lié aux dents ?

Le diabète n’est pas une conséquence directe des problèmes dentaires. Mais ceux-ci sont une complication de cette maladie, consécutive à une glycémie élevée. Le diabète augmente ainsi les risques de caries et d’abcès dentaires, d’où l’importance de consulter son dentiste régulièrement.

Comment prévenir les maladies bucco-dentaires chez les séniors ?

Une bonne hygiène de vie permet une bonne santé des dents et du corps en général, à cela s’ajoutent le bien-être et la confiance en soi. Entre alimentation, soins quotidien et mutuelle, voici comment prévenir les problèmes dentaires.

Faire attention à son alimentation

L’alimentation est un facteur de troubles bucco-dentaires si elle n’est pas adaptée. Les aliments acides sont notamment déconseillés quand ils sont consommés en trop grande quantité. Attention au jus de citron par exemple, qui provoque l’érosion de l’émail et l’agression des gencives. D’autres boissons colorent par ailleurs les dents au fil du temps, les rendants beiges, jaunes ou tachées : le café, le thé noir, le vin rouge. Quant au sucre, comme pour les enfants, il est contre-indiqué en trop grand quantité.  

Le rôle de l’alimentation pour la santé des dents concerne aussi la texture de la nourriture. Pour un bon équilibre de la mâchoire, il est important de mastiquer. En cas de difficultés de mastication, liées aux dents ou à la cavité buccale, il faut consulter un dentiste pour en connaître l’origine : maladie, lésions, trouble de l’ATM, bruxisme, etc.

Avoir une hygiène dentaire adaptée et régulière

Pour cela, il est important de se laver les dents 2 fois par jour, voire 3 fois après chaque repas si vous en avez la possibilité. De cette façon, vous évitez de laisser le champ libre à la plaque dentaire et aux bactéries qui causent infections et maladies. N’hésitez pas à demander conseil à votre dentiste pour choisir un dentifrice adapté à votre situation.

Utilisez des brossettes et du fil dentaire pour nettoyer les interstices au moins 1 fois par jour. Si vous avez des implants, l’écart entre chaque dent nécessite des brossettes larges, préscrites par votre dentiste ou votre stomatologue. Leur usage est très important pour ne pas laisser les aliments stagner sur la gencive.

Si vous portez un appareil dentaire : nettoyez-le aussi scrupuleusement que vos propres dents, mais avec des produits adaptés à cet usage et non un dentifrice qui pourrait être abrasif. Si vous ne respectez pas une hygiène spéciale pour votre prothèse amovible, vous risquez de transporter les bactéries dans votre bouche.

⚠️Attention : l’utilisation d’un bain de bouche doit être limité, uniquement lorsque vous avez une infection ou un aphte par exemple. En cas d’utilisation prolongée, cela risque de déséquilibrer la flore buccale. De plus, les bains de bouche non prescrits vendus dans le commerce ne sont pas toujours adaptés aux affections bucco-dentaires des personnes âgées.

Consulter régulièrement son dentiste

Il est avant tout important de consulter son dentiste 1 fois par an en cas de bonne santé des dents et plus régulièrement si nécessaire. Dans tous les cas, un soin dentaire se déroule souvent sur plusieurs rendez-vous avec des indications de suivi du praticien.

De plus, si vous connaissez certaines problématiques dentaires, le dentiste pourra trouver des causes auxquelles vous n’auriez pas pensées, comme la prise de médicaments.

Si vous avez besoin d’un implant dentaire, il vous enverra auprès d’un stomatologue. Lequel étudiera votre situation pour savoir si cette possibilité est viable en fonction de la solidité de votre os.

Arrêter de fumer

La cigarette et le tabac en général sont des ennemis des dents tout au long de la vie (mauvaise haleine, dents jaunes, agression des gencives, risques cancérigène, etc.). Mais pour les dents comme pour la santé en général, on peut arrêter de fumer à tout moment pour en trouver un bénéfice.

Vérifier et adapter son contrat de mutuelle complémentaire

Au fil des années, le besoin d’une mutuelle plus adaptée à sa situation dentaire est importante pour parer à toute éventualité. Les soins dentaires, surtout lorsqu’il s’agit de prothèse, bridge, couronne, voire implants, sont onéreux. De plus le caractère esthétique (couronne en céramique, facette) n’est pas pris en compte par l’Assurance Maladie. Prenez le temps de faire le point pour être plus serein sur vos dépenses de soins dentaires.

La santé des dents est essentielle au confort de vie, même quand on vieillit ! Pas question de laisser son quotidien être perturbé par des douleurs ou l’impossibilité de manger ce que l’on souhaite. Pour leur bien-être, une vie sociale épanouie, les séniors doivent aussi prendre soin de leurs dents !

À lire ensuite :

Les femmes enceintes et la conduite : comment conduire sans prendre de risques ? 1

Les femmes enceintes et la conduite : comment conduire sans prendre de risques ?

toutes leurs facultés physiques et psychologiques avant de prendre le volant. Les femmes enceintes sont en effet confrontées à des défis lorsqu'il s'agit de conduire en toute sécurité, pour elles-mêmes et pour leur bébé. Voici comment évaluer si vous-même ou votre compagne êtes apte à conduire et si oui, jusqu’à quel moment.
Conseils et prévention santé
Les affections neurologiques chez les séniors : comment les détecter et les limiter ? 2

Les affections neurologiques chez les séniors : comment les détecter et les limiter ?

conséquences graves sur leur qualité de vie et celles de leurs proches. Même si le vieillissement des cellules est l’une des principales causes, vous pouvez agir sur d’autres raisons pour les prévenir ou limiter sur leur gravité. De même, les détecter rapidement permet de mieux les traiter et d’atténuer leurs effets sur le quotidien.
Conseils et prévention santé
Comment prévenir l’obésité chez les enfants ? 3

Comment prévenir l’obésité chez les enfants ?

Enjeu de santé publique, l’obésité chez les enfants représente un risque pour leur santé future. En raison du manque d’activité physique, d’une alimentation mal adaptée ou d’une santé mentale fragile, le risque de grossir est élevé. En tant que parents, grands-parents ou accompagnateurs de jeunes enfants en surpoids, vous pouvez agir pour que la courbe diminue et qu’ils se sentent bien avant tout. Découvrez ici comment détecter un surpoids infantile et agir pour un rapport sain avec la nourriture.
Conseils et prévention santé
Les nouvelles technologies au service des séniors 4

Les nouvelles technologies au service des séniors

Plus l’espérance de vie augmente, plus les séniors deviennent des usagers des nouvelles technologies. De l’aide à l’autonomie, aux outils qui permettent de communiquer avec leurs proches, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour les divertir, les informer, les aider à bouger ou tout simplement les relier au monde. Petit tour d’horizon des technologies déjà disponibles et de celles qui arriveront ces prochaines années !
Conseils et prévention santé
Prévention : le syndrome du bébé secoué 5

Prévention : le syndrome du bébé secoué

des affaires judiciaires qui mettent ce sujet à la une. Terrible épreuve, aux conséquences tout aussi dramatiques pour l’enfant, la famille et la ou le responsable, ce sujet mérite d’être expliqué en détail pour éviter que d’autres drames n’arrivent.
Conseils et prévention santé
Comment prévenir et combattre les troubles musculosquelettiques ? 6

Comment prévenir et combattre les troubles musculosquelettiques ?

es troubles musculosquelettiques, ou TMS, sont les maladies professionnelles les plus courantes. Et pour cause, des métiers « de bureau » aux professions manuelles qui réalisent des tâches pénibles, tous les actifs peuvent être concernés. Mais que sont-ils exactement et comment les prévenir au mieux ?
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter

    Contactez un conseiller dédié
    Retrouvez-nous dans nos agences

    Boulogne-Billancourt 92100
    9, rue de Clamart
    Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30
    sans interruption

    Le Mans 72100
    314, boulevard Demorieux
    Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 11h50 et de 13h à 16h15

    Agences dédiées aux salariés Renault

    Guyancourt – 78280
    La Ruche – Connecteur 6 A
    Ouvert de 8h à 16h15
    sans interruption

    Le Plessis-Robinson – 92350
    Bâtiment Novadis – Module 4
    Connecteur Blanc
    Ouvert de 8h à 12h et de 13h à 16h15 du lundi au jeudi