L’importance du lien parent-enfant

13 mars 2023

Le lien parent-enfant dès la petite enfance, ou plus exactement dès la naissance, s’apparente à un fil d’Ariane qui aide au développement de l’enfant tout au long de sa vie. Et cela, à la fois sur le plan émotionnel et cognitif. En plus de participer à la construction d’une relation solide et saine avec ses parents, ce lien favorise l’émancipation et une meilleure entrée dans la vie à l’âge adulte. Voici toutes les raisons qui en montrent l’importance et des exemples concrets qui permettent de s’identifier.

lien parent enfant
Crédits : Stocklib

Qu’est-ce que le lien parent-enfant ?

Le lien parent-enfant se définit par la création d’une relation affective et biologique qui se forme entre un parent et son enfant dès la naissance. Cette relation se construit à travers l’amour, le respect, la protection et la confiance.

Le parent désigne aussi bien la mère que le père ou les personnes qui ont adopté l’enfant. Dans tous les cas, ce lien se crée avec la ou les personnes responsables de son éducation, de sa santé et de son bien-être.

Le parent joue en cela un rôle de guide et d’accompagnateur qui passe par :

  • La création d’un environnement de vie stable et sécurisant
  • La réponse à ses besoins physiques et émotionnels
  • La mise en place de limites claires
  • Tout ce qui favorise son développement en tant qu’individu

L’enfant, de son côté, a besoin de l’amour, de l’attention et de la présence de ses parents pour se sentir en sécurité et pour grandir sereinement. Le lien parent-enfant est donc essentiel pour le développement de l’enfant, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique.

👉A savoir : le lien parent-enfant peut prendre différentes formes selon les cultures, mais il reste universel.

Le lien parent-enfant et la sécurité émotionnelle

Le lien parent-enfant crée un sentiment de sécurité émotionnelle chez l’enfant. Les bébés qui sont choyés et ont des interactions positives avec leurs parents sont plus susceptibles de développer une relation de confiance avec eux.

De nombreuses études anthropologiques ont par exemple prouvé que les bébés humains s’attachent en premier à la personne qui s’occupe d’eux. Au contraire des oisillons qui peuvent prendre pour leur mère le premier oiseau qui passe ou même un objet mobile. Cela rassure quelque peu sur les relations humaines et leur fonctionnement !

Ainsi, les parents qui sont attentifs aux besoins de leur enfant et y répondent de manière appropriée créent un environnement positif pour leur développement. A l’inverse, les enfants qui ne bénéficient pas d’un environnement sécurisant lors des premières années de leur vie ont plus tendance à développer une mauvaise estime de soi et des difficultés dans leurs compétences sociales. Au fil des années, les conséquences peuvent être graves sur le plan de la scolarité, des relations avec les autres et plus largement de l’avenir de l’enfant.

Le développement du cerveau

Les interactions parent-enfant sont essentielles pour le développement du cerveau. Depuis plusieurs décennies, les neuroscientifiques notamment ont montré combien le cerveau des bébés et des tout-petits a besoin de stimuli pour se développer. En cela, les interactions sociales avec les parents sont indispensables.

Cela passe par différents aspects de la vie, entre l’apprentissage et le jeu. Si bien que les parents qui parlent, chantent, jouent et lisent des livres à leurs enfants stimulent les centres de langage et de communication du leur cerveau.

A l’inverse, les enfants délaissés ou maltraités souffrent d’un déficit à ce niveau. Comme l’explique cette étude [1]: « Dès les premiers jours de vie, le système cérébral du nouveau-né s’active de façon innée pour favoriser l’installation d’un attachement à la figure principale de soins et diriger son attention vers celle-ci (Polan & Hoffer, 2008). Dans un contexte […] de négligence et d’abus, le développement de l’enfant, autant physique et émotionnel que neurologique, est compromis, l’environnement ne lui permettant pas d’intégrer ni d’autoréguler les expériences de façon adéquate. »

Le développement social et affectif

De la même manière, le lien parent-enfant dès la petite enfance aide à développer les compétences sociales et affectives de l’enfant. Ainsi, les parents qui lui montrent leur affection et répondent de manière appropriée à ses émotions favorisent son empathie, tout comme sa capacité à reconnaître et à gérer ses propres ressentis.

Les enfants qui bénéficient de relations solides avec leurs parents ont également tendance à être plus résilients face aux difficultés et aux obstacles de la vie.

👉 Cela ne veut pas dire pour autant que les parents doivent tout laisser passer. Au contraire, le lien parent-enfant se construit en parallèle avec des limites claires, ce qui n’empêche pas l’affection.

La réussite scolaire

Les enfants qui ont eu la chance d’avoir une relation solide avec leurs parents dès la petite enfance ont aussi tendance à mieux réussir à l’école. Un environnement positif et stimulant à la maison a un lien direct de cause à effet pour un bon apprentissage.

Cela passe par :

  • L’intérêt que les parents portent aux activités scolaires de leur enfant en demandant tous les jours comment s’est passée la journée, ce que l’enfant a appris de nouveau
  • L’aide aux devoirs
  • Un encouragement à apprendre et à être curieux

Quelques exemples concrets pour illustrer l’impact du lien parent-enfant

Le lien parent-enfant s’illustre au quotidien, comme dans ces différents exemples :

Pendant les moments de jeux

Le jeu en famille – qu’il s’agisse de sport, de jeux de société ou encore de jeux de rôles – est un moyen de stimuler le cerveau, tout en favorisant l’attachement dès le plus jeune âge. Et à moins d’être mauvais joueurs, les jeux créent des souvenirs positifs !

Par exemple, pour les petits, le fait de jouer avec eux à des jeux de construction avec des blocs est autant un moyen de développer la coordination œil-main et leur créativité, en jouant un rôle de guide en tant que parent. Tandis que jouer à des jeux de rôle permet aux enfants de développer leur capacité à comprendre les émotions et à communiquer.

Lors des routines quotidiennes

Le quotidien avec les enfants est rarement ennuyeux ! Le bain, le coucher et les repas sont chaque fois des moments privilégiés pour les interactions parent-enfant. Les parents qui prennent le temps de discuter avec leur enfant pendant le bain, de lire une histoire avant de dormir ou de manger ensemble stimulent leur développement. Même le petit-déjeuner est l’occasion de renforcer le lien parents-enfants. Essayez par exemple d’expliquer les tables d’addition avec des pelures de clémentines !

Lorsqu’il faut passer par des moments difficiles

La vie n’est pas faite que de sourires, et chez les enfants les chagrins sont parfois difficiles. Pour autant, la tristesse comme la colère représentent des moments importants pour la construction du lien parent-enfant.

Les parents qui écoutent leur enfant, lui demandent ce qu’il se passe montrent qu’ils reconnaissent et en quelque sorte, valident la réalité de ses émotions, créent un environnement de confiance et de soutien. Par exemple, lorsque l’enfant montre de la tristesse après la mort de son animal de compagnie, ses parents l’aident à la verbaliser et à trouver des solutions pour se sentir mieux.

Le lien parent-enfant est un concept abstrait, mais une réalité de tous les jours dans les familles. Et il est indispensable pour faire des enfants de futurs adultes équilibrés et responsables !


[1] Neuville, Véronique, Guadalupe Puentes-Neuman, et Miguel M. Terradas. « L’impact des relations précoces sur le développement cérébral : le trouble réactionnel de l’attachement vu par les neurosciences », La psychiatrie de l’enfant, vol. 60, no. 2, 2017, pp. 417-436.

À lire ensuite :

La mobilité des jeunes en France : quels sont les moyens, les aides et les formations disponibles ? 1

La mobilité des jeunes en France : quels sont les moyens, les aides et les formations disponibles ?

Saviez-vous que les jeunes sont les plus touchés par les difficultés de déplacement ? Si celles-ci concernent plus largement certains territoires, les chiffres montrent une réelle perte de chance tant au niveau professionnel que pour les activités autres. Ainsi, selon le Baromètre des mobilités de l’association Wimoov en 2022, 23 % des étudiants ont renoncé à une activité de loisirs parce qu’ils n’avaient pas les moyens pratiques ou financiers de se déplacer. Mais quelle que soit leur situation financière, sociale et géographique, des solutions existent pour les aider.
Conseils et prévention routière
Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors 2

Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors

Les problèmes de mémoire ne sont pas une fatalité, même avec l'avancée en âge. Il existe des moyens de prévenir et de réduire les troubles de la mémoire, en adoptant une bonne hygiène de vie, en stimulant son cerveau et en surveillant sa santé. Il est également important de savoir distinguer les pertes de mémoire bénignes des signes d'une maladie neurodégénérative, qui nécessitent une prise en charge médicale.
Conseils et prévention santé
"La santé orale est intimement liée à la santé générale" 3

"La santé orale est intimement liée à la santé générale"

L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire est née de la volonté de la profession et de ses instances de rassembler tous les chirurgiens-dentistes engagés en faveur de la prévention orale. Depuis plus de 57 ans, notre engagement en faveur de la promotion de la santé bucco-dentaire et de la prévention a naturellement donné à notre union une place singulière et pionnière.
Conseils et prévention santé
Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences 4

Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences

Que l’on soit un jeune conducteur ou ayant un permis datant de quelques décennies, le Code de la route peut sembler être une chose entendue. Mais les sujets les plus simples ont parfois besoin d’une piqûre de rappel. C’est notamment le cas des arrêts et stationnements. Ainsi, comment vous arrêter et vous stationner dans les règles de l'art, sans gêner la circulation ni risquer une contravention ? Découvrez ici les différents types de panneaux indicateurs, les règles à connaître selon les situations et les conséquences en cas d'infraction.
Conseils et prévention routière
Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ? 5

Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ?

Ces dernières années, les multiples crises qui se sont succédé depuis celle du Covid 19 ont laissé de nombreuses traces psychologiques parmi la population. Pourtant, la santé mentale reste taboue, voire stigmatisée. Ainsi, selon une étude Ipsos dévoilée en 2024, 78% des Français considèrent qu’elle est aussi importante que la santé physique, mais seulement 34% estiment que les deux sont traitées de la même manière par le système de santé. Regardons ici quels sont les troubles psychiques les plus fréquents chez les actifs, quelles en sont les causes et les conséquences sur la vie quotidienne, et comment se faire aider.
Conseils et prévention santé
Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention 6

Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention

Vous avez remarqué que votre enfant a du mal à se concentrer, à rester en place, à suivre les consignes à l’école ou chez vous ? Il est peut-être atteint du trouble du déficit de l'attention (TDA), avec ou sans hyperactivité (TDAH)*. Mais nous disons bien « peut-être », car seuls des examens peuvent le déterminer. Abondamment commenté sur les réseaux sociaux, ce trouble touche environ 5% des enfants et peut avoir des répercussions importantes sur le développement, la scolarité et la vie sociale de votre enfant. Mais il existe des solutions pour l'aider à mieux vivre avec son trouble et à réussir à l’école malgré cela. Voici un guide pour poser les bases et avancer avec votre enfant dans cette voie s’il est concerné !
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter