Rouler à vélo, les raisons de s’y mettre

31 mai 2022

Quel que soit son âge, il est important pour la santé de pratiquer une activité sportive. Parmi les disciplines qui connaissent du succès, le vélo est en hausse, mais il a aussi une forte marge de progression par rapport à la marche. Cependant, le vélo est-il une activité pour tout le monde ? Faut-il s’équiper d’un VTT ou d’un vélo classique ? Le vélo d’appartement est-il tout aussi efficace ? Voici quelques exemples de questions à se poser avant d’enfourcher une bicyclette !

Rouler à vélo, les raisons de s’y mettre 1
Source : Stocklib

La pratique du vélo en France

Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins… Quand Yves Montand chantait « la bicyclette », il pensait aux chemins de terre. Mais aujourd’hui, la pratique du vélo concerne avant tout les urbains. Lesquels remplacent ainsi facilement la voiture ou les transports en commun par cette mobilité douce qui, en plus, leur fait pratiquer une activité sportive, tout en leur rendant service.

C’est la pandémie en 2020 qui a fait augmenter sensiblement la pratique du vélo, alors que prendre le bus ou le métro pouvait constituer un risque d’être contaminé. Ainsi, entre 2019 et 2021, le vélo a connu une hausse de 31 % en ville, contre 14 % en milieu rural. Mais en 2021, les chiffres ne bougent plus et connaissent même une baisse à Paris, avec -7 % par rapport à 2020. On peut imaginer que les problèmes de sécurité face à une circulation dense dans la capitale empêchent certaines personnes de prendre leur vélo en toute sérénité. De même, les vols n’incitent pas à un développement de cette pratique.

Selon le ministère de la Transition écologique, les Français préfèrent la marche pour leurs petits trajets, à 23,9 % contre le vélo à 2,6 %.

Pourtant, en milieu rural, le vélo peut être une bonne manière de rejoindre quotidiennement son travail quand cela ne dépasse pas, par exemple, 5 km. Mais cela reste plus pertinent lorsqu’il fait beau que par temps pluvieux ou hivernal, et quand l’état des routes n’est pas assez bon.

Pourquoi faire du vélo est-il bon à la santé ?

Toute pratique sportive est bonne pour la santé, à condition de la faire dans de bonnes conditions et de consulter son médecin en amont pour être sûr d’être apte et de ne courir aucun risque. Les personnes âgées notamment doivent d’abord en référer à leur médecin si elles n’ont pas pratiqué de sport depuis de nombreuses années.  

Renforcer son système cardio-vasculaire

Le vélo est un excellent moyen d’entraîner son cœur et d’avoir une meilleure récupération à l’effort. De même, il prévient l’hypertension artérielle. En faisant du vélo ou tout autre sport, le cœur augmente le débit sanguin, lequel dilate les vaisseaux. De cette façon les artères s’assouplissent et font baisser la tension artérielle.

 

Améliorer son endurance

Pour améliorer ses capacités respiratoires et d’endurance physique, le vélo est un bon moyen, surtout quand on le pratique quotidiennement. Il est ainsi plus facile de monter les escaliers, même pour les personnes de 40/50 ans sédentaires qui ont parfois le souffle court !

Lutter contre la prise de poids

Toute activité sportive permet de lutter contre le surpoids, à condition bien sûr en parallèle d’avoir une alimentation équilibrée. D’une manière générale, il est important pour maigrir, de consommer moins de calories et d’en brûler en parallèle, de même que pour stabiliser son poids. Le vélo marque donc des points.

Solliciter les muscles et les articulations de manière pondérée

Contrairement à des sports comme le tennis ou la course à pied, le vélo permet de ne pas solliciter les muscles porteurs et d’être relativement doux pour les articulations. Ce qui est par exemple intéressant pour les personnes âgées qui souffrent d’arthrose et qui cherchent une activité « douce ». Cependant, attention aux côtes !

Lutter contre le stress

La pratique sportive telle que le vélo permet de libérer des endorphines, ce qui favorise le bien-être physique et mental à n’importe quel âge.

Quel vélo choisir selon sa pratique ?

En fonction de votre besoin et des lieux où vous allez pratiquer le vélo, mieux vaut vous équiper d’un matériel adapté.

La bicyclette classique

En ville, c’est encore ce qu’il y a de plus simple et de moins onéreux. La bicyclette peut aussi être très utile en zone périurbaine, lorsque celle-ci n’est pas accidentée.

Le VTT

En zone rurale, sur des chemins escarpés et pour la randonnée, le VTT est (évidemment) indispensable. Les roues sont plus larges et ne craignent pas les chemins de terre cabossés.

Le vélo à assistance électrique

Contrairement à certains préjugés, le vélo à assistance électrique (VAE) ne supprime pas les effets du sport. Au contraire, il favorise la pratique sportive chez des personnes qui hésiteraient à se mettre au vélo de peur de devoir forcer. Il fait ainsi travailler le bas et le haut du corps, tout en protégeant les articulations d’une trop grande sollicitation.

Le vélo d’appartement

Le vélo d’appartement n’est pas une autre discipline, mais il répond à des besoins différents. Beaucoup de personnes préfèrent le vélo à domicile pour plus de sécurité. D’autres panachent les deux pour profiter des bienfaits du vélo en extérieur et en intérieur.

Le vélo d’appartement peut être un bon moyen de pratiquer une activité sportive, tout en se motivant avec de la musique ou un film, ce qu’il n’est pas possible de faire en extérieur. Aujourd’hui, il existe même des solutions qui permettent de regarder un paysage qui défile devant soi sur un écran et même d’être motivé par un coach en direct ou à la demande.

Peut-on faire du vélo tous les jours ?

À moins d’avoir des problèmes de santé, et dans ce cas, votre médecin vous donnera les limites à ne pas dépasser, on peut tout à fait pratiquer le vélo tous les jours. Dans les faits, il est même conseillé de pratiquer une activité sportive modérée au moins 30 minutes quotidiennement.

Quelle partie du corps le vélo fait-il travailler ?

Le vélo et même le vélo électrique font travailler le bas du corps lors du pédalage : soit les fessiers, les quadriceps, les fléchisseurs du genou, mais aussi les muscles supérieurs pour le maintien du corps.

Faut-il compléter avec une autre activité sportive pour le haut du corps ?

Si le vélo est votre seule pratique sportive, il peut se suffire à lui-même. Mais si vous souhaitez renforcer le haut du corps et avoir un gain de muscles, il est bien sûr important d’y ajouter une autre pratique qui fait travailler le haut du corps, ou de la musculation ciblée.

Quelles sont les précautions à prendre avant de se mettre au vélo ?

Si vous faites du vélo à l’extérieur, vous devez prendre des mesures de sécurité pour éviter les accidents :

  • Assurez-vous de choisir un vélo qui soit adapté à votre morphologie. Par exemple, si vous êtes d’une taille relativement petite, assurez-vous que vos pieds touchent entièrement le sol lorsque vous êtes assis sur la selle.
  • Même si cela n’est pas obligatoire chez les adultes, portez un casque. En cas de mauvaise chute, il peut vous sauver la vie ou a minima vous éviter un traumatisme crânien.
  • Habillez-vous en conséquence (sans tissu qui peut s’accrocher) et, en randonnée cycliste, prenez suffisamment d’eau, de même qu’un casse-croûte pour limiter les chutes de glycémie.
  • Choisissez vos itinéraires avec soin pour ne pas vous retrouver sur des routes trop chargées. Et vérifiez la présence de pistes cyclables en ville.
  • N’oubliez pas de signaler votre changement de voie avec un bras tendu lorsque vous tournez à gauche ou à droite.

Comme toute activité sportive, le vélo offre de belles découvertes et permet d’améliorer sa santé … Sans émettre de CO2 de surcroît ! Avec le bon équipement et en toute sécurité, il peut favoriser de nouvelles habitudes.

À lire ensuite :

Rouler à vélo, les raisons de s’y mettre 2

Les dangers de l’abus d’alcool chez les jeunes

Si l’abus d’alcool entraîne des conséquences sur la santé quel que soit son âge, les jeunes sont particulièrement exposés. Avec une mortalité qui augmente à mesure que l’alcoolisation commence tôt, en plus de comportements à risques, la consommation excessive de boissons (bière, vin, vodka, liqueur) mène à des conséquences graves de dépendance et de maladies. En tant que parent, professionnel de l’éducation ou du secteur médical, il est important de connaître à la fois l’ampleur du phénomène et comment le juguler lorsqu’on y est confronté vis-à-vis d’un adolescent ou d’un jeune adulte.
Actualités
Rouler à vélo, les raisons de s’y mettre 3

Comment préparer un long voyage en voiture ?

Les vacances d’été, tout comme lors de Noël ou des ponts du mois de mai (lorsqu’il y en a), sont propices aux longs voyages en voiture. Retrouver les grands parents, partir au bord de la mer ou à la montagne, voilà le moment tant attendu par les enfants comme par les parents. Mais un long périple en véhicule demande une préparation et de nombreuses précautions. Car l’important est d’arriver dans les meilleures conditions et sans avaries. Des voyages « classiques » aux trajets en voiture électrique, découvrez de nombreux conseils pour conduire serein !
Actualités
Rouler à vélo, les raisons de s’y mettre 4

L’obésité chez les personnes âgées, quels sont les causes et les risques ?

L’obésité est considérée comme un enjeu de santé publique d’une manière générale. Chez les personnes âgées, la prise de poids survient bien avant et s’installe au fil des années. Les risques sur la santé et le bien-être sont alors importants. Comment évaluer l’obésité chez les personnes âgées et comment faire pour retrouver un poids de forme après 65 ans ? Quels sont les risques à être en surpoids passé un certain âge ?
Actualités
Rouler à vélo, les raisons de s’y mettre 5

Mobilité Mutuelle poursuit son dispositif PSYCOVID

Nous prolongeons, jusqu'au 31 décembre 2022, notre dispositif exceptionnel de prise en charge des consultations de psychologues.
Actualités
Rouler à vélo, les raisons de s’y mettre 6

Comment prévenir les accidents domestiques ?

Les accidents domestiques font partie de ceux que l’on n’attendait pas. Comme pour la qualité de l’air intérieur, la plupart des gens ont tendance à croire que leur domicile est un lieu plus sûr que l’extérieur. Or entre les chutes, les brûlures, les intoxications ou l’électrocution, les risques sont multiples et touchent particulièrement les enfants et les personnes âgées.
Actualités
Rouler à vélo, les raisons de s’y mettre 7

Les troubles du sommeil des séniors, que faire ?

Au fil des années, les séniors peuvent être concernés par des troubles du sommeil, allant de l’insomnie aux difficultés d’endormissement. À cela peut aussi s’ajouter des réveils nocturnes réguliers qui perturbent la qualité de vie. Car, en plus des nuits difficiles, les journées s’en trouvent aussi troublées avec de la fatigue et un manque de vigilance. Quels sont les premiers facteurs à surveiller en cas de problèmes de sommeil après 60 ans ? Comment éviter qu’ils ne s’accroissent ? Et enfin, quels sont les moyens à leur disposition pour dormir enfin ?
Actualités

Abonnez-vous à notre newsletter

Contactez un conseiller dédié
Retrouvez-nous dans nos agences

Boulogne-Billancourt 92100
9, rue de Clamart
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30
sans interruption

Le Mans 72100
314, boulevard Demorieux
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 11h50 et de 13h à 16h15

Agences dédiées aux salariés Renault

Guyancourt – 78280
La Ruche – Connecteur 6 A
Ouvert de 8h à 16h15
sans interruption

Le Plessis-Robinson – 92350
Bâtiment Novadis – Module 4
Connecteur Blanc
Ouvert de 8h à 12h et de 13h à 16h15 du lundi au jeudi