Rouler à vélo, les raisons de s’y mettre

31 mai 2022

Quel que soit son âge, il est important pour la santé de pratiquer une activité sportive. Parmi les disciplines qui connaissent du succès, le vélo est en hausse, mais il a aussi une forte marge de progression par rapport à la marche. Cependant, le vélo est-il une activité pour tout le monde ? Faut-il s’équiper d’un VTT ou d’un vélo classique ? Le vélo d’appartement est-il tout aussi efficace ? Voici quelques exemples de questions à se poser avant d’enfourcher une bicyclette !

Vélo
Source : Stocklib

La pratique du vélo en France

Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins… Quand Yves Montand chantait « la bicyclette », il pensait aux chemins de terre. Mais aujourd’hui, la pratique du vélo concerne avant tout les urbains. Lesquels remplacent ainsi facilement la voiture ou les transports en commun par cette mobilité douce qui, en plus, leur fait pratiquer une activité sportive, tout en leur rendant service.

C’est la pandémie en 2020 qui a fait augmenter sensiblement la pratique du vélo, alors que prendre le bus ou le métro pouvait constituer un risque d’être contaminé. Ainsi, entre 2019 et 2021, cette pratique a connu une hausse de 31 % en ville, contre 14 % en milieu rural. Mais en 2021, les chiffres ne bougent plus et connaissent même une baisse à Paris, avec -7 % par rapport à 2020. On peut imaginer que les problèmes de sécurité face à une circulation dense dans la capitale empêchent certaines personnes de prendre leur vélo en toute sérénité. De même, les vols n’incitent pas à un développement de cette pratique.

Selon le ministère de la Transition écologique, les Français préfèrent la marche pour leurs petits trajets, à 23,9 % contre le vélo à 2,6 %.

Pourtant, en milieu rural, il peut être une bonne manière de rejoindre quotidiennement son travail quand cela ne dépasse pas, par exemple, 5 km. Mais cela reste plus pertinent lorsqu’il fait beau que par temps pluvieux ou hivernal, et quand l’état des routes n’est pas assez bon.

Pourquoi faire du vélo est-il bon à la santé ?

Toute pratique sportive est bonne pour la santé, à condition de la faire dans de bonnes conditions et de consulter son médecin en amont pour être sûr d’être apte et de ne courir aucun risque. Les personnes âgées notamment doivent d’abord en référer à leur médecin si elles n’ont pas pratiqué de sport depuis de nombreuses années.  

Renforcer son système cardio-vasculaire

Le vélo est un excellent moyen d’entraîner son cœur et d’avoir une meilleure récupération à l’effort. De même, il prévient l’hypertension artérielle. En pratiquant un sport, le cœur augmente le débit sanguin, lequel dilate les vaisseaux. De cette façon les artères s’assouplissent et font baisser la tension artérielle.

 

Améliorer son endurance

Pour améliorer ses capacités respiratoires et d’endurance physique, le vélo est un bon moyen, surtout quand on le pratique quotidiennement. Il est ainsi plus facile de monter les escaliers, même pour les personnes de 40/50 ans sédentaires qui ont parfois le souffle court !

Lutter contre la prise de poids

Toute activité sportive permet de lutter contre le surpoids, à condition bien sûr en parallèle d’avoir une alimentation équilibrée. D’une manière générale, il est important pour maigrir, de consommer moins de calories et d’en brûler en parallèle, de même que pour stabiliser son poids.

Solliciter les muscles et les articulations de manière pondérée

Contrairement à des sports comme le tennis ou la course à pied, la bicyclette permet de ne pas solliciter les muscles porteurs et d’être relativement doux pour les articulations. Ce qui est par exemple intéressant pour les personnes âgées qui souffrent d’arthrose et qui cherchent une activité « douce ». Cependant, attention aux côtes !

Lutter contre le stress

La pratique sportive permet de libérer des endorphines, ce qui favorise le bien-être physique et mental à n’importe quel âge.

Quel vélo choisir selon sa pratique ?

En fonction de votre besoin et des lieux où vous allez pratiquer le vélo, mieux vaut vous équiper d’un matériel adapté.

La bicyclette classique

En ville, c’est encore ce qu’il y a de plus simple et de moins onéreux. La bicyclette peut aussi être très utile en zone périurbaine, lorsque celle-ci n’est pas accidentée.

Le VTT

En zone rurale, sur des chemins escarpés et pour la randonnée, le VTT est (évidemment) indispensable. Les roues sont plus larges et ne craignent pas les chemins de terre cabossés.

Le vélo à assistance électrique

Contrairement à certains préjugés, le VAE ne supprime pas les effets du sport. Au contraire, il favorise la pratique sportive chez des personnes qui hésiteraient à s’y mettre de peur de devoir forcer. Il fait ainsi travailler le bas et le haut du corps, tout en protégeant les articulations d’une trop grande sollicitation.

Le vélo d’appartement

Il ne s’agit pas d’une autre discipline, mais il répond à des besoins différents. Beaucoup de personnes le préfèrent pour plus de sécurité. D’autres panachent les deux pour profiter des bienfaits du vélo en extérieur et en intérieur.

Cela peut être un bon moyen de pratiquer une activité sportive, tout en se motivant avec de la musique ou un film, ce qu’il n’est pas possible de faire en extérieur. Aujourd’hui, il existe même des solutions qui permettent de regarder un paysage qui défile devant soi sur un écran et même d’être motivé par un coach en direct ou à la demande.

Peut-on faire du vélo tous les jours ?

À moins d’avoir des problèmes de santé, et dans ce cas, votre médecin vous donnera les limites à ne pas dépasser, on peut tout à fait en pratiquer tous les jours. Dans les faits, il est même conseillé de pratiquer une activité sportive modérée au moins 30 minutes quotidiennement.

Quelle partie du corps le vélo fait-il travailler ?

Le vélo et même le vélo électrique font travailler le bas du corps lors du pédalage : soit les fessiers, les quadriceps, les fléchisseurs du genou, mais aussi les muscles supérieurs pour le maintien du corps.

Faut-il compléter avec une autre activité sportive pour le haut du corps ?

Si le vélo est votre seule pratique sportive, il peut se suffire à lui-même. Mais si vous souhaitez renforcer le haut du corps et avoir un gain de muscles, il est bien sûr important d’y ajouter une autre pratique qui fait travailler le haut du corps, ou de la musculation ciblée.

Quelles sont les précautions à prendre avant de se mettre au vélo ?

Si vous faites du vélo à l’extérieur, vous devez prendre des mesures de sécurité pour éviter les accidents :

  • Assurez-vous de choisir un vélo qui soit adapté à votre morphologie. Par exemple, si vous êtes d’une taille relativement petite, assurez-vous que vos pieds touchent entièrement le sol lorsque vous êtes assis sur la selle.
  • Même si cela n’est pas obligatoire chez les adultes, portez un casque. En cas de mauvaise chute, il peut vous sauver la vie ou a minima vous éviter un traumatisme crânien.
  • Habillez-vous en conséquence (sans tissu qui peut s’accrocher) et, en randonnée cycliste, prenez suffisamment d’eau, de même qu’un casse-croûte pour limiter les chutes de glycémie.
  • Choisissez vos itinéraires avec soin pour ne pas vous retrouver sur des routes trop chargées. Et vérifiez la présence de pistes cyclables en ville.
  • N’oubliez pas de signaler votre changement de voie avec un bras tendu lorsque vous tournez à gauche ou à droite.

Comme toute activité sportive, il offre de belles découvertes et permet d’améliorer sa santé … Sans émettre de CO2 de surcroît ! Avec le bon équipement et en toute sécurité, il peut favoriser de nouvelles habitudes.

À lire ensuite :

Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors 1

Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors

Les problèmes de mémoire ne sont pas une fatalité, même avec l'avancée en âge. Il existe des moyens de prévenir et de réduire les troubles de la mémoire, en adoptant une bonne hygiène de vie, en stimulant son cerveau et en surveillant sa santé. Il est également important de savoir distinguer les pertes de mémoire bénignes des signes d'une maladie neurodégénérative, qui nécessitent une prise en charge médicale.
Conseils et prévention santé
"La santé orale est intimement liée à la santé générale" 2

"La santé orale est intimement liée à la santé générale"

L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire est née de la volonté de la profession et de ses instances de rassembler tous les chirurgiens-dentistes engagés en faveur de la prévention orale. Depuis plus de 57 ans, notre engagement en faveur de la promotion de la santé bucco-dentaire et de la prévention a naturellement donné à notre union une place singulière et pionnière.
Conseils et prévention santé
Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences 3

Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences

Que l’on soit un jeune conducteur ou ayant un permis datant de quelques décennies, le Code de la route peut sembler être une chose entendue. Mais les sujets les plus simples ont parfois besoin d’une piqûre de rappel. C’est notamment le cas des arrêts et stationnements. Ainsi, comment vous arrêter et vous stationner dans les règles de l'art, sans gêner la circulation ni risquer une contravention ? Découvrez ici les différents types de panneaux indicateurs, les règles à connaître selon les situations et les conséquences en cas d'infraction.
Conseils et prévention routière
Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ? 4

Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ?

Ces dernières années, les multiples crises qui se sont succédé depuis celle du Covid 19 ont laissé de nombreuses traces psychologiques parmi la population. Pourtant, la santé mentale reste taboue, voire stigmatisée. Ainsi, selon une étude Ipsos dévoilée en 2024, 78% des Français considèrent qu’elle est aussi importante que la santé physique, mais seulement 34% estiment que les deux sont traitées de la même manière par le système de santé. Regardons ici quels sont les troubles psychiques les plus fréquents chez les actifs, quelles en sont les causes et les conséquences sur la vie quotidienne, et comment se faire aider.
Conseils et prévention santé
Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention 5

Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention

Vous avez remarqué que votre enfant a du mal à se concentrer, à rester en place, à suivre les consignes à l’école ou chez vous ? Il est peut-être atteint du trouble du déficit de l'attention (TDA), avec ou sans hyperactivité (TDAH)*. Mais nous disons bien « peut-être », car seuls des examens peuvent le déterminer. Abondamment commenté sur les réseaux sociaux, ce trouble touche environ 5% des enfants et peut avoir des répercussions importantes sur le développement, la scolarité et la vie sociale de votre enfant. Mais il existe des solutions pour l'aider à mieux vivre avec son trouble et à réussir à l’école malgré cela. Voici un guide pour poser les bases et avancer avec votre enfant dans cette voie s’il est concerné !
Conseils et prévention santé
Les dépistages conseillés après 50 ans 6

Les dépistages conseillés après 50 ans

Même si la maladie peut toucher à tout âge, la cinquantaine est une période charnière pour prendre particulièrement soin de soi. C’est en effet à cet âge que le risque augmente, notamment s’agissant du cancer et des maladies cardiovasculaires. Parmi les actions de prévention, les dépistages sont essentiels pour détecter à temps des maladies aux conséquences parfois fatales.  Les chiffres le montrent : profiter des dépistages réguliers, de manière organisée et gratuite, diminue drastiquement les risques de mortalité.
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter