Préserver la santé bucco-dentaire des enfants

31 mars 2022

La santé bucco-dentaire des enfants représente un capital pour toute leur vie. Or, une alimentation trop sucrée et trop acide et un manque de soins entraînent l’apparition de caries et d’autres problématiques de santé dentaire. D’où l’importance de suivre une hygiène buccale stricte et de consulter un dentiste régulièrement. Pour les y aider, voici nos conseils !

santé bucco-dentaire
Source : Stocklib

La première consultation des enfants chez le dentiste 

Selon la Haute autorité de santé, les enfants doivent consulter un dentiste pour la première fois vers 2 ans, puis lorsqu’ils ont encore leurs dents de lait, vers 5 ou 6 ans, avant l’apparition des dents définitives. De plus, comme vous le verrez à la fin de cet article, un examen de prévention gratuit est obligatoire dès 3 ans.

Car, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne faut pas attendre que les dents soient en place pour consulter. Et pour cause, le chirurgien-dentiste doit :

  • Vérifier que le jeune enfant ne perd pas ses dents de lait trop tôt. Si c’est le cas, la dent définitive peut prendre une place qui déséquilibrera l’ensemble de la dentition.
  • Évaluer le risque de caries, qui peut nécessiter un complément de fluor
  • Dépister ce que l’on appelle le syndrome du biberon qui conduit à l’apparition précoce de caries en raison des glucides

De la même manière, si l’enfant tarde à avoir des dents, il est important de consulter un dentiste.

Comment apprendre l’hygiène bucco-dentaire aux enfants ?

Pour que l’hygiène dentaire devienne un réflexe chez un enfant, il faut l’habituer à se brosser les dents dès le plus jeune âge. Pour y parvenir, vous devez suivre l’intérêt qu’à votre enfant pour votre propre hygiène bucco-dentaire.

  • Ainsi, vers l’âge de 1 an, un bébé commence à imiter ses parents. Il faut donc en profiter pour lui laver les dents avec une brosse adaptée à son âge et sans dentifrice pour éviter tout risque d’ingestion.
  • À partir de 2 ans, vous pouvez utiliser un dentifrice adapté à son âge. La brosse doit encore être à poils doux pour ne pas blesser la gencive. Pour habituer plus facilement l’enfant – et les marques l’ont bien compris – vous pouvez lui demander de choisir sa brosse à dents, avec son personnage préféré par exemple (ou une petite souris !)
  • Vers l’âge de 4 ans, votre enfant peut commencer à se laver les dents tout seul matin et soir sous votre surveillance, notamment pour éviter qu’il se blesse avec la brosse à dents en l’enfonçant trop loin.
  • Dès l’âge de 6 ans, il doit être autonome et penser à se laver les dents matin et soir. Pour cela, le lavage des dents doit faire partie d’un rituel, après le petit-déjeuner et s’être habillé, et avant d’aller se coucher. La brosse doit encore être souple à cet âge.
  • Vers 10 ans, votre enfant peut utiliser une brosse à dents pour adultes et en fonction de sa sensibilité dentaire. L’utilisation d’une brosse électrique est aussi possible à cet âge, de même que le fil dentaire et les brossettes interdentaires.

Vers la préadolescence, il arrive que certains enfants laissent leur hygiène bucco-dentaire de côté. Mais toutes celles et ceux qui auront été habitués suffisamment petits à prendre soin de leurs dents seront moins réfractaires par la suite.

Quelles sont les bonnes habitudes à prendre chez les enfants pour garder des dents saines ?

Comme la peau a un capital soleil, les dents ont un capital de santé et d’esthétique. Si les enfants tirent trop sur la corde avec le sucre et l’acidité, ils risquent d’abîmer leur émail et plus largement la qualité de la dent et de l’os. Cela, avec des conséquences qu’ils ne mesurent pas encore. Ainsi, une alimentation équilibrée, avec des vitamines et des minéraux, préserve la santé bucco-dentaire. A l’inverse, une alimentation trop riche et peu variée, génère autant de troubles sur la santé en général que sur la dentition.      

Les habitudes alimentaires

Les bonbons ont toujours été l’ennemi juré des dentistes. Il est vrai que le petit sac de bonbons acheté à la sortie de l’école n’est fondamentalement pas bon pour les dents des enfants. Mais comme il n’est pas possible d’empêcher les enfants de manger de temps en temps quelques friandises, il vaut mieux leur apprendre à en consommer avec modération et à se laver les temps régulièrement.

Dans le même temps, certaines boissons sont à bannir, surtout chez les jeunes enfants : les sodas, dont le taux de sucre est aussi délétère pour les dents que pour le métabolisme. Même chose pour les jus de fruits consommés en trop grande quantité.

Les autres mauvaises habitudes à bannir

Certains réflexes anodins chez les jeunes enfants sont susceptibles de détériorer leur santé bucco-dentaire au fil des jours. 

Le grignotage

Toutes les prises alimentaires dans la journée qui ne sont pas reliées à un repas ou à une collation, comme le goûter de quatre heures, sont considérés comme du grignotage. Or celui-ci entraîne plus de dépôt sur la surface des dents au fil de la journée et génère donc plus de risques de développer des caries et même des aphtes.

Les biberons et les boissons sucrées avant de dormir

Certains jeunes enfants conservent un biberon le soir pour les aider à mieux s’endormir. Si cette technique est en apparence utile, elle est en revanche désastreuse pour la dentition. Le lait contient des glucides, de même que les autres boissons généralement servies aux enfants dans le but de les calmer, comme les jus de fruits. Si bien que, là encore, les risques de caries sont élevés, de même que les dégâts sur la pousse dentaire, qui s’ajoute au fait éventuel de sucer son pouce.

A l’adolescence, le risque du tabagisme

Statistiquement, les adolescents français fument de moins en moins. Cependant, 36 % fument encore tous les jours ou occasionnellement. Pour la santé bucco-dentaire, cela représente un risque accru de développer des lésions buccales et de s’abîmer les dents. D’autant plus qu’avec le tabac, elles jaunissent. Ce qui n’est pas très esthétique, surtout à l’ère des réseaux sociaux (un argument à faire valoir si besoin !).

Le programme M’t Dents pour la prévention dentaire gratuite jusqu’à 24 ans

L’assurance-maladie a mis en place un programme, M’T Dents, visant à aider les enfants et les jeunes à se préoccuper de leur santé bucco-dentaire pour éviter l’apparition de caries (ou autres) ou les traiter le plus tôt possible. Si l’examen montre que des soins sont nécessaires, ceux-ci peuvent être effectués directement suite à l’examen et ne sont pas facturés.

Ainsi tous les enfants doivent obligatoirement consulter un dentiste pour un examen de prévention gratuit à 3, 6, 9, 12 et 15 ans. Pour cela, vous recevez six mois après la date anniversaire de votre enfant un courrier d’Ameli qui vous enjoint à consulter. Le praticien, qui peut aussi bien être dentiste que stomatologue, indiquera la date et les conclusions de l’examen dentaire sur le carnet de santé de votre enfant.

Comme vous l’aurez compris à travers cet article, la santé bucco-dentaire des enfants démarre le plus tôt possible. Dès l’apparition des dents de lait, ils doivent prendre de bonnes habitudes pour conserver des dents saines tout au long de leur vie. Et l’impulsion doit en priorité venir des parents !

À lire ensuite :

Les solutions de formation et reconversion professionnelle dédiées aux seniors

Après 55 ans, des questions peuvent se poser quant à son avenir professionnel. Il n’y a pourtant pas d’âge pour se former ou se reconvertir et ainsi donner un nouveau souffle à votre carrière. Voici des solutions pour entamer une nouvelle étape et, peut-être, encore de longues années au profit d’un métier épanouissant. Seniors : quel(...)

Appel à candidature aux postes d’administrateur pour Mobilité Mutuelle

L’Assemblée Générale constitue le temps fort de la démocratie participative de votre mutuelle. L’Assemblée Générale, qui se tiendra le 13 juin 2024, permettra à vos délégués de prendre part, par leur vote, aux décisions importantes concernant la gouvernance de Mutuelle Renault – Mobilité Mutuelle. Cette année en particulier, la mutuelle renouvelle le tiers de ses administrateurs pour(...)
Perturbateurs endocriniens : quels risques pour la santé ? 1

Perturbateurs endocriniens : quels risques pour la santé ?

ue cachent ces substances qui sont présentes partout dans notre environnement et finissent dans notre sang ? Quelles en sont les conséquences sur la santé et comment s’en prémunir ? Voici les réponses.
Conseils et prévention santé
Guide de la conduite accompagnée (AAC)   2

Guide de la conduite accompagnée (AAC)  

À partir de 15 ans, les jeunes peuvent apprendre à conduire avec un adulte, c’est le principe de la conduite accompagnée ou apprentissage anticipé de la conduite (AAC). En complément des cours dispensés par une auto-école, elle leur permet de gagner en expérience et en confiance. Mais ce mode d’apprentissage suppose de faire les bons choix. Découvrez ici comment bénéficier de la conduite accompagnée, quelles sont ses modalités et aussi que faire si votre enfant ne souhaite pas anticiper sa conduite. Tout cela, pour une conduite sûre dès les premières années du permis !
Conseils et prévention routière
Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement 3

Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la colocation n'est pas seulement réservée aux étudiants ou aux jeunes actifs. De plus en plus de seniors optent pour cette formule de logement
Conseils et prévention santé
Mieux comprendre l'endométriose 4

Mieux comprendre l'endométriose

L'endométriose est une maladie chronique qui touche environ 1 femme sur 10 en France. Malgré une meilleure information, elle reste encore méconnue du grand public et de certains professionnels de santé. Pour autant, la prise en charge évolue aujourd’hui de manière positive. Qu’est-ce que l'endométriose ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles sont ses causes et ses conséquences ? Comment la traiter et la soulager ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre avec pour objectif de vous informer et de vous sensibiliser à cette maladie qui affecte la vie de nombreuses femmes.
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter