Les risques du téléphone au volant et des conséquences bien réelles

2 juin 2023

L’usage du téléphone portable au volant est aujourd’hui une préoccupation majeure en matière de sécurité routière. Malgré les mesures de sensibilisation et les lois interdisant ce comportement, de nombreux conducteurs succombent à la tentation de répondre à un appel, d’envoyer un message ou de consulter leurs applications préférées tout en conduisant. Or les risques d’accidents graves sont considérables et les conséquences sur le plan physique et moral peuvent être dramatiques, tant pour le conducteur que pour les autres usagers de la route. Evaluer ses habitudes et son utilisation du smartphone est indispensable pour éviter de rendre la conduite encore plus dangereuse qu’elle ne l’est déjà lorsqu’on n’est pas attentif.

téléphone au volant
Crédits : Stocklib

Le téléphone au volant : un contexte alarmant

Comme le précise la Sécurité Routière :

  • Le simple fait de lire un message en conduisant multiplie le risque d’accident par 23
  • En moyenne, un conducteur quitte la voie des yeux pendant 5 secondes lorsqu’il consulte son téléphone
  • Or, quand les notifications se multiplient, le risque de ne pas voir un piéton, un véhicule qui se déporte ou un autre événement sur la route augmente d’autant.

Qui n’a jamais fait l’expérience de quelques secondes d’inattention au volant, même sans smartphone, simplement porté par ses pensées ? Imaginez alors le niveau de risque quand on consulte son téléphone. Or, d’après un sondage Harris Interactive publié en 2020, presque deux tiers des automobilistes admettent utiliser leur téléphone au volant et 42 % répondent à leurs messages en conduisant.

Ce constat est d’autant plus sérieux que d’autres facteurs concourent à un manque d’attention, comme l’écran de contrôle du véhicule notamment. Rien qu’en voulant changer de station de radio, l’attention est perturbée.

Pourtant, la plupart des conducteurs pensent que leur usage du téléphone est sécurisé. Chacun voit midi à sa porte et pense que son smartphone n’est pas un facteur de distraction. Ce qui est évidemment faux : se pencher sur un écran pour consulter un message est la preuve que sa conduite n’est plus sûre pour soi et pour les autres. Cela se rapproche du comportement des personnes qui consomment de l’alcool et qui pensent maîtriser le volant à 100 %.

Les risques de l’utilisation du téléphone portable en voiture

Regardons plus précisément en quoi le téléphone portable est un vecteur de perturbation de la conduite.

Il entraîne une distraction visuelle et cognitive

Lorsque l’on jette un œil, même furtif, à son téléphone alors que l’on conduit, notre attention visuelle et cognitive se détourne de sa tâche principale, à savoir la conduite. Toutes les actions, même passives, sur un écran aux multiples sollicitations, impliquent de détourner les yeux de la route, ce qui augmente considérablement le risque d’accident.

Ainsi, lorsqu’un piéton ou un cycliste parviennent dans le champ, ils ne sont pas visualisés immédiatement, pas plus que les priorités à droite. A chaque fois qu’une telle situation se présente, le risque d’accident augmente. Et cela peut être tragique…. Tout cela à cause d’un message qui, dans tous les cas, aurait pu attendre.

Le smartphone diminue le temps de réaction

Par ailleurs, le simple fait de tenir un téléphone portable réduit la capacité du conducteur à réagir suffisamment tôt aux situations d’urgence sur la route. Des études ont montré que l’utilisation du téléphone portable en voiture entraîne une réduction significative du temps de réaction – de 1 seconde en temps normal à 5 secondes en cas de consultation de son téléphone -, comparable à celui d’un conducteur en état d’ébriété.

Il a un impact sur la perception de la vitesse

Autre conséquence du smartphone au volant dont on ne se doute pas toujours : il peut altérer la perception de la vitesse réelle du véhicule. Difficile d’avoir une main prise par le téléphone et les yeux qui le fixent, tout en gardant un pied équilibré sur l’accélérateur, si bien que le conducteur a l’impression de rouler plus lentement. Ce sont alors autant de risques de manœuvres inappropriées et dangereuses.

Il peut entraîner une perte de contrôle du véhicule

Dans le même ordre d’idées, lorsqu’un conducteur est absorbé par son téléphone portable, il peut involontairement dévier de sa trajectoire, franchir les lignes, jusqu’à perdre le contrôle de son véhicule.

Des conséquences graves

L’augmentation des accidents et des blessures

L’inattention des conducteurs fait partie des premières causes d’accidents de la route, derrière l’alcool et la consommation de stupéfiants. Et, comme on l’a vu, le téléphone est avant tout un facteur d’inattention.  Cela augmente évidemment le risque de collisions frontales, de sorties de route et autres types d’accidents graves et parfois mortels.

Des sanctions renforcées contre les conducteurs pris sur le fait

Les risques du téléphone au volant et des conséquences bien réelles 1

Téléphoner ou pianoter sur son téléphone au volant est désormais passible d’une sanction lourde : depuis 2020, le retrait du permis de conduire immédiat avec une suspension allant jusqu’à 6 mois, auxquels s’ajoute le même niveau de contravention que précédemment : 135 €.  

Un impact émotionnel et financier

Les conséquences de l’utilisation du téléphone portable en voiture vont au-delà des blessures physiques. Sachant le caractère évitable d’une telle pratique, au même titre que la consommation d’alcool et de drogue, le remord en cas de dommage à des tiers a des conséquences à long terme. Sans oublier les coûts financiers directs et indirects liés aux frais médicaux, aux poursuites légales, etc.

Quelles sont les solutions pour éviter de prendre des risques ?

Même sans être accro à son téléphone, le risque est élevé d’avoir une inattention à cause d’un appel ou d’un message. Différents procédés permettent aujourd’hui de limiter les sollicitations et autres notifications au volant.

  • Utiliser le système intégré à son téléphone : les smartphones sont dotés pour la plupart d’un système qui détecte automatiquement si vous prenez le volant, à travers un calcul de déplacements et de vibrations. En parallèle, un système Bluetooth ou filaire peut prendre le relais sur le véhicule et vous lire les messages qui arrivent ou décrocher les appels. Et si vous prenez quand même le téléphone dans vos mains, celui-ci vous alerte en vous demandant si vous conduisez ou non avant de déverrouiller l’appareil. Même s’il est toujours possible de passer outre, cela a le mérite de se responsabiliser un peu plus.
  • Privilégier la commande vocale : de la même manière, un bouton sur le volant des véhicules récents permet de se connecter vocalement à son téléphone pour changer de chanson, de radio, envoyer un message, etc.
  • Considérer que la plupart des sollicitations peuvent attendre : à moins de devoir être joignable à tout moment, beaucoup de situations n’ont pas besoin d’être traitées immédiatement.
  • Et, dans tous les cas, si l’appel est urgent, mieux vaut s’arrêter sur une voie sûre et prendre son appel dans les meilleures conditions de sécurité.

Sur la route, l’utilisation téléphone portable en voiture représente un danger sérieux pour la sécurité routière de tous. Pour préserver l’intégrité physique, morale et la vie de tous les usagers de la route, il est indispensable de laisser le téléphone à une place où il ne sollicit

À lire ensuite :

Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors 2

Lutter contre les problèmes de mémoire chez les seniors

Les problèmes de mémoire ne sont pas une fatalité, même avec l'avancée en âge. Il existe des moyens de prévenir et de réduire les troubles de la mémoire, en adoptant une bonne hygiène de vie, en stimulant son cerveau et en surveillant sa santé. Il est également important de savoir distinguer les pertes de mémoire bénignes des signes d'une maladie neurodégénérative, qui nécessitent une prise en charge médicale.
Conseils et prévention santé
"La santé orale est intimement liée à la santé générale" 3

"La santé orale est intimement liée à la santé générale"

L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire est née de la volonté de la profession et de ses instances de rassembler tous les chirurgiens-dentistes engagés en faveur de la prévention orale. Depuis plus de 57 ans, notre engagement en faveur de la promotion de la santé bucco-dentaire et de la prévention a naturellement donné à notre union une place singulière et pionnière.
Conseils et prévention santé
Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences 4

Arrêts et stationnements : toutes les règles à connaître et conséquences

Que l’on soit un jeune conducteur ou ayant un permis datant de quelques décennies, le Code de la route peut sembler être une chose entendue. Mais les sujets les plus simples ont parfois besoin d’une piqûre de rappel. C’est notamment le cas des arrêts et stationnements. Ainsi, comment vous arrêter et vous stationner dans les règles de l'art, sans gêner la circulation ni risquer une contravention ? Découvrez ici les différents types de panneaux indicateurs, les règles à connaître selon les situations et les conséquences en cas d'infraction.
Conseils et prévention routière
Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ? 5

Actifs : Troubles psychiques quels sont les facteurs de risques et quelle prise en charge ?

Ces dernières années, les multiples crises qui se sont succédé depuis celle du Covid 19 ont laissé de nombreuses traces psychologiques parmi la population. Pourtant, la santé mentale reste taboue, voire stigmatisée. Ainsi, selon une étude Ipsos dévoilée en 2024, 78% des Français considèrent qu’elle est aussi importante que la santé physique, mais seulement 34% estiment que les deux sont traitées de la même manière par le système de santé. Regardons ici quels sont les troubles psychiques les plus fréquents chez les actifs, quelles en sont les causes et les conséquences sur la vie quotidienne, et comment se faire aider.
Conseils et prévention santé
Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention 6

Tout savoir sur le trouble du déficit de l’attention

Vous avez remarqué que votre enfant a du mal à se concentrer, à rester en place, à suivre les consignes à l’école ou chez vous ? Il est peut-être atteint du trouble du déficit de l'attention (TDA), avec ou sans hyperactivité (TDAH)*. Mais nous disons bien « peut-être », car seuls des examens peuvent le déterminer. Abondamment commenté sur les réseaux sociaux, ce trouble touche environ 5% des enfants et peut avoir des répercussions importantes sur le développement, la scolarité et la vie sociale de votre enfant. Mais il existe des solutions pour l'aider à mieux vivre avec son trouble et à réussir à l’école malgré cela. Voici un guide pour poser les bases et avancer avec votre enfant dans cette voie s’il est concerné !
Conseils et prévention santé
Les dépistages conseillés après 50 ans 7

Les dépistages conseillés après 50 ans

Même si la maladie peut toucher à tout âge, la cinquantaine est une période charnière pour prendre particulièrement soin de soi. C’est en effet à cet âge que le risque augmente, notamment s’agissant du cancer et des maladies cardiovasculaires. Parmi les actions de prévention, les dépistages sont essentiels pour détecter à temps des maladies aux conséquences parfois fatales.  Les chiffres le montrent : profiter des dépistages réguliers, de manière organisée et gratuite, diminue drastiquement les risques de mortalité.
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter