Les bienfaits de la médecine douce

15 novembre 2022

Lorsqu’elle est accompagnée de conseils de professionnels de santé, la médecine douce peut apporter des bienfaits sur le bien-être général. Certains domaines sont même remboursés par la mutuelle en raison de leurs effets bénéfiques. Quels sont-ils et comment profiter au mieux de leurs avantages pour se sentir en meilleure forme ? Voici nos conseils notamment dédiés à l’ostéopathie, la chiropraxie (ou chiropractie), la psychomotricité, la psychologie et la kinésiologie, ainsi que les erreurs à éviter.

médecine douce
Source : Stocklib

Médecine douce et alternative, de quoi parle-t-on ?

Depuis de nombreuses années désormais, beaucoup de Français se tournent vers des médecines dites douces, alternatives ou non conventionnelles. Pour autant, si certaines ont des effets intéressants sur le bien-être et favorisent par ailleurs une bonne prise en charge de certaines problématiques, d’autres sont inefficaces sur certaines pathologies, voire dangereuses.

L’OMS dénombre pas moins de 400 pratiques, toutes plus ou moins intéressantes du point de vue thérapeutique. Néanmoins, beaucoup ont intégré les hôpitaux ou encore les EHPAD pour apporter aux patients un soin complémentaire, et non en remplacement des thérapies classiques. Par exemple, l’art-thérapie ou la sophrologie permettent aux patients souffrant de la maladie d’Alzheimer d’être apaisés.

Par ailleurs, en France, 4 pratiques sont admises par l’Ordre des Médecins : l’acupuncture, l’ostéopathie, la chiropraxie, et l’homéopathie. Cependant, cela ne signifie pas que l’Ordre admette leur efficacité sur toutes les personnes. De plus, l’homéopathie, par exemple, est déremboursée par l’Assurance Maladie depuis le 1er janvier 2021. Ajoutons à cela la question de la naturopathie sur les plateformes de rendez-vous médicaux qui a connu en 2022 une remise à plat face aux dérives du secteur.

En attendant que les règles soient harmonisées, il est donc très important de faire attention avant de se tourner vers une médecine douce.

Comment choisir une médecine douce ?

Pour savoir si une médecine douce peut vous aider à vous sentir mieux, à ressentir moins de douleurs physiques ou mentales, il est important de se poser plusieurs questions avant de sauter le pas. Et ce, pour assurer votre sécurité sur le plan médical et aussi pour éviter certaines arnaques, notamment celles qui fleurissent sur les réseaux sociaux (injections aux conséquences douloureuses, cures de jus qui soigneraient à elles seules le cancer, etc.).

Comme le précise le ministère de la Santé, vous devez notamment vous demander :

  • Qui est le mieux placé pour établir un diagnostic de mon problème ?
  • Le traitement est-il adapté à ma problématique ?
  • Cette personne est-elle un médecin ? Si oui, est-elle inscrite à l’Ordre ? Sinon, est-elle inscrite au RPPS (registre partagé des professionnels de santé) ?
  • A-t-elle une assurance professionnelle ?
  • L’efficacité du traitement est-elle prouvée ?
  • Cette personne me demande-t-elle d’arrêter mon traitement conventionnel ? ⚠Faites très attention, ce type de démarche sous-entend que la médecine traditionnelle ne fonctionnerait pas et pourrait mettre en péril votre guérison.
  • Les produits utilisés sont-ils autorisés ?
  • Le matériel utilisé est-il stérile ?
  • Des effets secondaires sont-ils précisés ?
  • Combien coûte le traitement ?
  • Que faire en cas de problème ?
  • Etc.

Quelques médecines douces remboursées par la mutuelle

Voici quelques médecines complémentaires dont les effets sur le bien-être physique ou mental ont été prouvés. Vous y trouverez notamment des conseils pour bien choisir votre praticien.

L’ostéopathie

Définition

L’ostéopathie est une médecine non conventionnelle visant à manipuler les os pour diminuer les douleurs et les blocages de mouvement.

Qui pratique l’ostéopathie ?

Ce domaine est pratiqué par des ostéopathes dotés d’un diplôme, qui n’est pas un diplôme d’État en tant que tel, mais qui sanctionne 5 années d’études dans un établissement de formation agréé par le ministère de la Santé.

Comment est-elle remboursée ?

L’Assurance Maladie ne rembourse pas vos séances d’ostéopathie. Néanmoins, votre mutuelle peut prendre en charge une partie du montant en fonction de votre contrat.

La chiropraxie (ou chiropractie)

Définition

La chiropractie est une médecine non conventionnelle qui se concentre sur l’appareil neuro-musculo-squelettique. Le praticien manipule avant tout la colonne vertébrale.

Qui pratique la chiropractie

Ce domaine est pratiqué par des chiropracteurs dotés d’un diplôme reconnu par l’État qui sanctionne aussi 5 années d’études.

La psychomotricité

Définition

La psychomotricité est une profession de santé. Les psychomotriciens exercent dans le domaine hospitalier ou en libéral. Ce métier vise à relier la motricité et le psychisme afin d’aider les enfants, les adolescents, les adultes et les personnes âgées touchés par divers troubles moteurs et cognitifs. Elle peut entrer dans le cadre des médecines dites douces, mais elle est avant tout complémentaire et parfaitement intégrée dans le milieu médical.

Qui pratique la psychomotricité ?

Ce domaine est pratiqué par des psychomotriciens qui obtiennent un diplôme reconnu par l’État (DEPS) au bout de 3 ans d’études dans un centre de formation sur dossier avec Parcoursup ou après la première année commune aux études de médecine (PASS, LAS) ou une autre année d’études universitaires.

La psychologie

Définition

La psychologie est une profession de santé réglementée qui suppose d’analyser les pensées et les mécanismes psychiques pour résoudre diverses problématiques telles que l’anxiété ou des comportements difficiles.

Qui pratique la psychologie ?

Contrairement aux psychiatres, les psychologues ne sont pas des médecins et ne sont pas habilités à délivrer des ordonnances pour des médicaments. Un psychologue peut afficher cette dénomination sur sa plaque uniquement s’il a validé son Master en psychologique, soit après 5 ans d’études, ou un doctorat. Notez que depuis 2010, le terme de psychothérapeute est lui aussi protégé par le même diplôme (ou en psychiatrie).

La kinésiologie

Définition

La kinésiologie (à ne pas confondre avec la kinésithérapie) est une pratique non conventionnelle à rééquilibrer les mouvements et à améliorer le bien-être physique et mental.

Qui pratique la kinésiologie ?

Les kinésiologues doivent aujourd’hui avoir obligatoirement une certification qui sanctionne 600 heures d’études dans un centre de formation. Il faut en effet être très attentif à cela, sachant que cette profession est souvent pointée du doigt pour des dérives sectaires de praticiens malintentionnés. Veillez donc à vérifier les qualités de votre praticien avant de prendre rendez-vous.

Pourquoi les médecines douces ne sont-elles pas remboursées par la sécurité sociale ?

Lorsqu’elles n’ont pas de lien avec le parcours de santé des patients, l’Assurance Maladie considère qu’elle n’a pas à rembourser des méthodes qui n’ont pas fait leurs preuves médicales. Néanmoins, sachant que certaines ont des effets sur le bien-être mental et peuvent compléter des soins de la médecine traditionnelle, les mutuelles sont aujourd’hui nombreuses à rembourser tout ou partie de certaines séances. Pour elles, cela représente un avantage : si les patients vont mieux parce qu’ils voient un ostéopathe ou un chiropracteur, ils auront tendance à prendre moins de médicaments et à moins consulter leur médecin pour des petites douleurs de posture par exemple.

Néanmoins, les mutuelles s’arrêtent à des domaines dont elles connaissent l’efficacité sur ce type de problématique. Pour cette raison, toutes les autres méthodes qui ne sont pas prises en compte supposent un doute trop important quant à leur efficacité. Il s’agit aussi de protéger les patients de méthodes parfois décriées et de dérives qui sont régulièrement accolées à la thématique des médecines alternatives.

Avant de prendre rendez-vous auprès d’un praticien en médecin en douce, vérifiez votre contrat de mutuelle ou renseignez-vous auprès d’un conseiller. Vous serez ainsi certain de ne pas cogner à la mauvaise porte !

À lire ensuite :

La parentalité numérique : une démarche indispensable à comprendre pour bien l’appliquer 1

La parentalité numérique : une démarche indispensable à comprendre pour bien l’appliquer

Certaines études sur l’utilisation des écrans par les enfants ont de quoi susciter l’inquiétude des parents. D’autant plus qu’aujourd’hui, l'influence du numérique est omniprésente. Cette immersion permanente n'épargne pas nos enfants, qui grandissent avec des smartphones, des tablettes et des ordinateurs à portée de main. La parentalité numérique s’impose ainsi comme une démarche indispensable pour les parents d'aujourd'hui, conscients de leur rôle dans cet apprentissage. De la bonne manière d’appréhender cet enjeu dans l’éducation des enfants aux solutions adaptées, voici quelques conseils pour être un(e) pro du numérique pour ses enfants !
Conseils et prévention santé
L’alimentation et la dénutrition des seniors : comprendre, agir et soutenir 2

L’alimentation et la dénutrition des seniors : comprendre, agir et soutenir

Le fait de se nourrir est évidemment indispensable et ce besoin ne diminue pas avec l’âge. Or, dans les discours sur l’alimentation que l’on entend ici et là, les besoins nutritifs des seniors sont souvent oubliés. Pourtant, la dénutrition chez les seniors est un problème sérieux qui mérite une attention particulière, pour leur santé, leur bien-être physique et mental et leur autonomie. Découvrez ici des conseils pour mieux vous nourrir si vous êtes senior ou soutenir vos proches âgés.
Conseils et prévention santé
Les gestes de premiers secours : sensibilisation et formation 3

Les gestes de premiers secours : sensibilisation et formation

Pratiquer un massage cardiaque, mettre une personne en PLS (position latérale de sécurité), compresser une plaie… Voilà autant de gestes qui sauvent mais qui ne sont pas suffisamment maîtrisés. Pourtant, savoir agir au bon moment est la clé pour éviter les complications ou une issue fatale. Pourquoi il est si important de se familiariser avec les gestes de premiers secours ? Quels sont les types d'accidents ou de malaises sur lesquels chacun peut agir ? Et comment se former pour être prêt à sauver à quelqu’un ?
Conseils et prévention santé
Protéger son audition avec l’âge 4

Protéger son audition avec l’âge

Entendez-vous bien ? L’audition est un sens, sinon vital au sens strict, au moins incontournable afin de communiquer, d'apprécier la musique, de percevoir les sons de notre environnement et de rester connectés au monde qui nous entoure. Pour les seniors, maintenir une audition correcte est d'autant plus important que cela a un impact significatif sur leur qualité de vie. Mais, avec l'avancée en âge, de nombreux individus font face à des problèmes auditifs qui, s’ils ne sont pas pris en compte, altèrent leur bien-être cognitif.
Conseils et prévention santé
Le sommeil chez les nourrissons 5

Le sommeil chez les nourrissons

Le sommeil des tout petits bébés est essentiel à leur développement. Une fois ce constat établi, comment faire au mieux pour qu’un nourrisson fasse normalement ses nuits ? Que faire si malgré vos efforts, son sommeil ne semble pas suffisant ? Voici quelques conseils pour apaiser la situation et trouver enfin les bras de Morphée.
Conseils et prévention santé
Les Premiers Secours en milieux aquatiques : comment agir ? 6

Les Premiers Secours en milieux aquatiques : comment agir ?

Au bord de la mer, en montagne ou en campagne, les milieux aquatiques - piscines, lacs, rivières ou plages - sont de vraies oasis de fraîcheur et de loisirs pendant les vacances ou les week-ends estivaux. Mais les accidents y sont hélas nombreux : noyades, chutes, ainsi que des risques auxquels on pense moins comme les intoxications. D’où l’importance de connaître les gestes qui sauvent et d’apporter les premiers secours quand des vies sont parfois en jeu.
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter