Le tabac ne doit pas être un sujet tabou

30 octobre 2023
Le tabac ne doit pas être un sujet tabou 1

Spécialiste des enjeux de santé publique et élu Doyen de l’UFR Simone Veil – Santé de l’Université de Versailles St Quentin en Yvelines, Loic Josseran répond à nos questions dans le cadre du Mois sans tabac.


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous expliquer votre rôle ?

Professeur, médecin et chercheur en santé publique, j’ai suivi mes études de médecine à l’université de Bordeaux II puis à Rennes I. Actuellement Président de l’ACT- Alliance Contre le Tabac
qui est depuis plus de 30 ans le porte-parole des différents acteurs de la lutte contre le tabac, je suis de ce fait très mobilisé sur ce sujet. Mobilisé bien évidemment sur le plan sanitaire mais aussi sur la dimension environnementale, politique et économique.


Le sujet de notre échange aujourd’hui est le Mois sans tabac, pouvez-vous nous rappeler quel est son objectif ?

En préambule, il faut rappeler que le tabac est la première cause de mortalité évitable en France avec plus de 75 000 morts par an, il est donc nécessaire d’agir pour lutter contre ce fléau comme le fait justement l’opération Mois sans tabac.

Le Mois sans tabac est une opération lancée par Santé publique France et le Ministère de la Santé et de la Prévention en 2016 visant à faire prendre conscience de la nécessité de s’arrêter de fumer grâce à une logique d’entraide collective. Au-delà de cette finalité, le but est de faire réfléchir à sa consommation de tabac, sur son arrêt éventuel, et puis si ce n’est pas le mois de novembre qui sera sans tabac ce seront peut-être les suivants. L’essentiel est avant tout de rentrer dans une dynamique conduisant à l’arrêt.


Avant d’atteindre l’arrêt total du tabac, passe-t-on par différentes phases ?

Oui, et notamment chez les jeunes fumeurs, on se trouve tout d’abord dans une première phase qui est « je fume et je n’ai pas envie d’arrêter » alimentée par un sentiment d’immortalité. Puis progressivement on mature, comme une petite lumière qui s’allume dans un coin de sa tête et qui est souvent suivie du passage à l’acte. Ce passage à l’acte, il faut de la motivation et souvent un élément déclencheur qui peut justement être le Mois sans tabac.

Et si ça ne suffit pas, ce n’est pas une fin en soi, en effet cela a été démontré à de multiples reprises dans les mécanismes psychologiques liés à la dépendance, on rentre dans un cycle positif qui avance et qui conduira à l’arrêt. Si on ne s’est pas arrêté la première fois on pourra s’arrêter la deuxième, ce qui est certain, c’est qu’on ne reviendra jamais en arrière à un stade de fumeur insouciant et épanoui.


Quels conseils donneriez-vous pour arrêter de fumer ou du moins limiter sa consommation de tabac ?

Tout d’abord, il faut savoir que réduire sa consommation de tabac ne change rien au risque. Ce qui fait la dangerosité du tabac ce n’est pas la quantité fumée mais plutôt la durée de consommation, et quand j’évoque le risque, je parle du risque cancer et/ou cardiovasculaire. Ensuite il ne faut pas tomber dans le piège de la cigarette électronique au long terme et d’autant plus lorsque la cigarette « classique » est couplée avec elle. Dans ce cas on devient vapo-fumeur et on reste complétement exposé aux risques du tabac même si on pense bien faire en fumant moins de cigarette. La cigarette électronique ne doit pas être une alternative sur le long terme, il peut s’agir d’une aide au sevrage mais le « vapotage » doit avoir un début et une fin. En tout état de cause et à l’heure actuelle, nous n’avons pas un recul suffisant pour mesurer l’effet de ces nouveaux produits sur la santé. De plus, dans l’immense majorité des cas ils sont fabriqués en Chine dans des conditions non-maitrisées ne garantissant donc pas une sécurité et transparence sanitaire.


En conclusion, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide aux professionnels de santé compétents afin d’être accompagné. Médecins tabacologues, infirmières tabacologues, sages-femmes tabacologues (pour les femmes enceintes). Certains kinés s’orientent également vers la tabacologie tout comme certains pharmaciens. Enfin il ne faut pas oublier Tabac info Service au 39 89 qui peut apporter une aide précieuse.

À lire ensuite :

Les solutions de formation et reconversion professionnelle dédiées aux seniors

Après 55 ans, des questions peuvent se poser quant à son avenir professionnel. Il n’y a pourtant pas d’âge pour se former ou se reconvertir et ainsi donner un nouveau souffle à votre carrière. Voici des solutions pour entamer une nouvelle étape et, peut-être, encore de longues années au profit d’un métier épanouissant. Seniors : quel(...)

Appel à candidature aux postes d’administrateur pour Mobilité Mutuelle

L’Assemblée Générale constitue le temps fort de la démocratie participative de votre mutuelle. L’Assemblée Générale, qui se tiendra le 13 juin 2024, permettra à vos délégués de prendre part, par leur vote, aux décisions importantes concernant la gouvernance de Mutuelle Renault – Mobilité Mutuelle. Cette année en particulier, la mutuelle renouvelle le tiers de ses administrateurs pour(...)
Perturbateurs endocriniens : quels risques pour la santé ? 2

Perturbateurs endocriniens : quels risques pour la santé ?

ue cachent ces substances qui sont présentes partout dans notre environnement et finissent dans notre sang ? Quelles en sont les conséquences sur la santé et comment s’en prémunir ? Voici les réponses.
Conseils et prévention santé
Guide de la conduite accompagnée (AAC)   3

Guide de la conduite accompagnée (AAC)  

À partir de 15 ans, les jeunes peuvent apprendre à conduire avec un adulte, c’est le principe de la conduite accompagnée ou apprentissage anticipé de la conduite (AAC). En complément des cours dispensés par une auto-école, elle leur permet de gagner en expérience et en confiance. Mais ce mode d’apprentissage suppose de faire les bons choix. Découvrez ici comment bénéficier de la conduite accompagnée, quelles sont ses modalités et aussi que faire si votre enfant ne souhaite pas anticiper sa conduite. Tout cela, pour une conduite sûre dès les premières années du permis !
Conseils et prévention routière
Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement 4

Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la colocation n'est pas seulement réservée aux étudiants ou aux jeunes actifs. De plus en plus de seniors optent pour cette formule de logement
Conseils et prévention santé
Mieux comprendre l'endométriose 5

Mieux comprendre l'endométriose

L'endométriose est une maladie chronique qui touche environ 1 femme sur 10 en France. Malgré une meilleure information, elle reste encore méconnue du grand public et de certains professionnels de santé. Pour autant, la prise en charge évolue aujourd’hui de manière positive. Qu’est-ce que l'endométriose ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles sont ses causes et ses conséquences ? Comment la traiter et la soulager ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre avec pour objectif de vous informer et de vous sensibiliser à cette maladie qui affecte la vie de nombreuses femmes.
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter