Le sommeil chez les nourrissons

20 juillet 2023

Le sommeil des tout petits bébés est essentiel à leur développement. Une fois ce constat établi, comment faire au mieux pour qu’un nourrisson fasse normalement ses nuits ? Que faire si malgré vos efforts, son sommeil ne semble pas suffisant ? Voici quelques conseils pour apaiser la situation et trouver enfin les bras de Morphée.

sommeil nourrissons
Crédits : Stocklib

L’importance du sommeil chez les nourrissons : nourrir leurs rêves d’un sommeil sans nuages

Le sommeil est un besoin vital pour les êtres humains et encore plus pour les nourrissons. C’est pendant cette période que leur cerveau se développe, on appelle cela la « maturation du cerveau ».

Le sommeil est notamment indispensable dans la consolidation de la mémoire, le développement cognitif, la régulation des émotions et la croissance physique. Soit autant de facultés qui lui permettront de grandir en étant équilibré ! C’est dire si le sommeil est fondateur dans bien des domaines.

Le rythme de sommeil chez les nourrissons

Durant leurs premiers mois, les bébés consacrent une grande partie de leur temps à dormir, environ 14 à 17 heures par 24 heures, voire plus pour certains. En parallèle, aux premiers jours de sa vie, un tout petit ne différencie pas le jour et la nuit. D’où sa capacité à réveiller ses parents qui cherchent le sommeil par-dessus tout !

Trêve de plaisanterie, de 0 à 2 mois, un bébé passe par des phases de sommeil courtes, avec des cycles de 50 minutes entre :

  • La somnolence : ses yeux se ferment doucement
  • Le sommeil calme : on entendrait une mouche voler !
  • Le sommeil agité : il bouge et émet des bruits, mais il dort encore

Un nourrisson dort par phases de 2 à 4 heures, rythmées par la prise de lait. Si vous allaitez, il faut plutôt compter sur des périodes de 2 heures.

Dans tous les cas, il n’est pas nécessaire de calculer le nombre d’heures de sommeil à partir du moment où le bébé est éveillé et en forme pendant les moments où il ne dort pas.

C’est généralement vers 10 mois que la plupart des bébés « font leur nuit », autrement dit : ils dorment 5 à 6 heures de suite. Pour autant, ne vous inquiétez pas si votre bébé n’évolue pas de la même manière s’agissant de son sommeil : chaque enfant avance à son rythme. C’est seulement en cas de difficultés chroniques de sommeil et de pleurs qui ne sont pas liés aux besoins de manger qu’il vaut mieux consulter son pédiatre.

Nos conseils pour favoriser le sommeil chez les nourrissons

L’arrivée d’un bébé dans votre vie apporte son lot de bonheur, mais aussi de complications, notamment lorsqu’il s’agit de gérer son sommeil. Rassurez-vous, si c’est le cas de votre bébé, vous n’êtes pas seul à vivre des moments compliqués.  Voici quelques conseils pour vous aider dans la quête du sommeil du nourrisson.

Le sommeil chez les nourrissons 1

Les petits bébés ont besoin de points de repère pour s’endormir paisiblement et de votre aide pour comprendre à quel moment il faut dormir. Cela permet au nourrisson de commencer à faire sa place dans le monde qui l’entoure, de sorte à commencer à grandir avec les bons automatismes :

  • Créer un environnement propice au sommeil : assurez-vous que la chambre de votre bébé est calme, sombre et à une température confortable (19/20°C). Un environnement apaisant permet un sommeil plus paisible chez le nourrisson.
  • Établir une routine du coucher : mettez en place une routine relaxante avant le coucher pour signaler à votre bébé que c’est l’heure de dormir. Un bain tiède, une histoire douce, un câlin le soir peuvent l’aider à se détendre avant de s’endormir et avant cela, à comprendre que c’est l’heure du dodo du soir. Ce qui l’aidera plus tard à « régler » son horloge biologique.
  • Reconnaître les signes de fatigue : les bébés peuvent facilement s’énerver, ce qui rend l’endormissement plus difficile. Soyez attentif aux signes de fatigue que sont les bâillements, les frottements d’yeux ou l’irritabilité, et mettez votre bébé au lit dès que vous les repérez.
  • Favoriser peu à peu « l’endormissement autonome » : encouragez votre bébé à s’endormir seul en le mettant dans son lit encore éveillé, mais somnolent. Cela l’aidera à apprendre à s’apaiser et à se rendormir en cas de réveils nocturnes.
  • Être patient lors des réveils nocturnes : très réguliers chez les nourrissons et encore présents chez les plus grands, les réveils nocturnes demandent de la patience. De même, évitez les stimulations excessives (comme de la musique ou des jouets) et limitez les interactions pour ne pas renforcer l’association entre le réveil et l’attention parentale.

Faire face aux troubles du sommeil

Certains nourrissons éprouvent des difficultés à s’endormir ou à dormir suffisamment longtemps. Si vous constatez des problèmes persistants de sommeil, consultez votre pédiatre pour écarter tout problème médical sous-jacent.

Comme l’expliquent les pédiatres, les nourrissons ne présentent pas de trouble du sommeil à proprement parler, mais uniquement une confusion du rythme veille-sommeil. Après 6 mois, certaines difficultés peuvent apparaître. Elles sont d’ordre psychologique ou médical. Des problèmes de reflux gastrique notamment peuvent en être à l’origine. Dans les deux cas, le pédiatre est le plus à même d’écarter les éventuelles pathologies qui perturberaient le sommeil du bébé.

Que faire quand il fait trop chaud pour que bébé puisse s’endormir ?

Les canicules qui nous concernent de plus en plus sont une difficulté pour les parents de nouveau-nés.  Comme chez les adultes, les bébés ont besoin que l’on rafraîchisse leur environnement. Un ventilateur mais aussi des serviettes humides permettent d’abaisser sa température.

Supprimez aussi si possible toutes les peluches et les couvertures qui l’entourent, même sans être sur le bébé, elles « réchauffent » l’atmosphère inutilement. Et bien sûr, au revoir la gigoteuse et place à une tenue plus légère.

Le rôle des parents dans le sommeil des nourrissons

Le sommeil chez les nourrissons 2

Les parents sont à l’origine des bonnes habitudes de sommeil pour leur bébé. Cependant, il ne faut pas culpabiliser si les choses ne suivent pas le schéma habituel. C’est avant tout le bien-être de l’enfant qui compte et si ses heures de sommeil sont suffisantes. En étant attentif aux besoins de votre enfant, vous trouverez votre propre manière de fonctionner pour que votre bébé dorme bien et assez.

L’importance du coucher sur le dos

Le sommeil chez les nourrissons 3

Le syndrome de la mort subite du nourrisson (SMSN) est la pire des craintes chez les parents. Aujourd’hui, comme l’a reconfirmé la Haute Autorité de Santé, la mesure essentielle pour assurer la sécurité du nourrisson est de le coucher sur le dos au moins jusqu’à l’âge de 6 mois. Cette mesure réduit de 76 % les risques.

Toutefois, quand l’enfant peut se tourner lui-même sur le ventre, généralement vers l’âge de 6 mois, le risque de SMSN diminue considérablement. A priori, il n’est plus nécessaire de l’obliger à dormir sur le dos. Malgré cela, il est préférable de continuer à le coucher sur le dos jusqu’à l’âge de 1 an pour assurer une sécurité maximale pendant le sommeil.

Conclusion

Question essentielle pour tous les parents, le sommeil des nourrissons nécessite de comprendre et d’adapter les habitudes de votre bébé. Soyez patient et attentif à ses besoins, et n’oubliez pas de prendre soin de vous également. Avec du temps, de l’amour et de la compréhension, vous aidez votre bébé à rêver en grand !

Le sommeil chez les nourrissons

Le sommeil des tout petits bébés est essentiel à leur développement. Une fois ce constat établi, comment faire au mieux pour qu’un nourrisson fasse normalement ses nuits ? Que faire si malgré vos efforts, son sommeil ne semble pas suffisant ? Voici quelques conseils pour apaiser la situation et trouver enfin les bras de Morphée.

À lire ensuite :

Les solutions de formation et reconversion professionnelle dédiées aux seniors

Après 55 ans, des questions peuvent se poser quant à son avenir professionnel. Il n’y a pourtant pas d’âge pour se former ou se reconvertir et ainsi donner un nouveau souffle à votre carrière. Voici des solutions pour entamer une nouvelle étape et, peut-être, encore de longues années au profit d’un métier épanouissant. Seniors : quel(...)

Appel à candidature aux postes d’administrateur pour Mobilité Mutuelle

L’Assemblée Générale constitue le temps fort de la démocratie participative de votre mutuelle. L’Assemblée Générale, qui se tiendra le 13 juin 2024, permettra à vos délégués de prendre part, par leur vote, aux décisions importantes concernant la gouvernance de Mutuelle Renault – Mobilité Mutuelle. Cette année en particulier, la mutuelle renouvelle le tiers de ses administrateurs pour(...)
Perturbateurs endocriniens : quels risques pour la santé ? 4

Perturbateurs endocriniens : quels risques pour la santé ?

ue cachent ces substances qui sont présentes partout dans notre environnement et finissent dans notre sang ? Quelles en sont les conséquences sur la santé et comment s’en prémunir ? Voici les réponses.
Conseils et prévention santé
Guide de la conduite accompagnée (AAC)   5

Guide de la conduite accompagnée (AAC)  

À partir de 15 ans, les jeunes peuvent apprendre à conduire avec un adulte, c’est le principe de la conduite accompagnée ou apprentissage anticipé de la conduite (AAC). En complément des cours dispensés par une auto-école, elle leur permet de gagner en expérience et en confiance. Mais ce mode d’apprentissage suppose de faire les bons choix. Découvrez ici comment bénéficier de la conduite accompagnée, quelles sont ses modalités et aussi que faire si votre enfant ne souhaite pas anticiper sa conduite. Tout cela, pour une conduite sûre dès les premières années du permis !
Conseils et prévention routière
Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement 6

Les solutions de colocation chez les seniors : avantages et fonctionnement

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la colocation n'est pas seulement réservée aux étudiants ou aux jeunes actifs. De plus en plus de seniors optent pour cette formule de logement
Conseils et prévention santé
Mieux comprendre l'endométriose 7

Mieux comprendre l'endométriose

L'endométriose est une maladie chronique qui touche environ 1 femme sur 10 en France. Malgré une meilleure information, elle reste encore méconnue du grand public et de certains professionnels de santé. Pour autant, la prise en charge évolue aujourd’hui de manière positive. Qu’est-ce que l'endométriose ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles sont ses causes et ses conséquences ? Comment la traiter et la soulager ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre avec pour objectif de vous informer et de vous sensibiliser à cette maladie qui affecte la vie de nombreuses femmes.
Conseils et prévention santé

    Abonnez-vous à notre newsletter