Comment prévenir la perte auditive ?

27 décembre 2021

Lorsque l’on est jeune, la perte auditive est rarement une question que l’on se pose. Mais quand surviennent des acouphènes après un concert trop près des enceintes, ou que, l’âge avançant, on devienne un peu dur d’oreille… cet enjeu devient soudainement ou progressivement important. Le fait de bien entendre, notamment pour la compréhension d’autrui et de son environnement, est en effet une faculté très importante dans la vie.

Source : Stocklib

Les causes de la perte auditive

Selon les chiffres de l’Assurance Maladie, 10 % de la population française est concernée par une perte d’audition au cours de la vie. Mais seulement 17 % sont équipés d’un appareil auditif. C’est dire si cette problématique de santé est fondamentale et nécessite une meilleure compréhension pour prévenir les pertes auditives.

Un problème congénital

Difficultés au cours de la grossesse, maladie génétique, les causes de la surdité à la naissance concernent 1 enfant sur 1000. La surdité profonde ou sévère peut néanmoins être améliorée ou non en fonction de la gravité de la maladie.

L’âge

Les seniors sont environ 1 sur 4 après 65 ans à être confrontés à une perte auditive progressive en raison du vieillissement des cellules de l’oreille interne. On parle alors de presbyacousie.

Des niveaux sonores trop élevés

85 décibels sont le seuil de danger pour l’oreille, autrement dit celui qui peut entraîner une perte de la capacité à entendre normalement ou des acouphènes. Rappelons que les acouphènes sont des bruits parasites, comme des sifflements, qui peuvent perdurer et détériorer la qualité de vie.

À titre de comparaison, un marteau piqueur est à 100 décibels, quand un concert bruyant peut atteindre 120 dB. Le seuil de douleur est fixé à 130, soit l’équivalent d’un moteur d’avion.

Si bien que la perte auditive peut intervenir soit après une exposition trop forte, ou bien après plusieurs années d’écoute intensive au casque notamment.

Les médicaments ototoxiques

Certains médicaments peuvent être à l’origine d’une perte auditive en cas de surdosage le plus souvent. On parle alors d’intoxication médicamenteuse. Les effets secondaires des traitements dépendant de chaque personne et de son état de santé, il n’existe pas de listes exhaustives de médicaments ototoxiques (soit qui détériorent l’audition). Néanmoins, 130 molécules ont été répertoriées comme pouvant l’être. D’une manière générale, toute perte d’audition pendant un traitement doit être signalée à son médecin.

Les obstructions mécaniques

Parfois, l’oreille est tout simplement obstruée, notamment par les bouchons de cérumen qui génèrent une perte d’audition. Mais cela peut aussi survenir en raison d’un corps étranger (ce qui arrive chez les enfants le plus souvent) ou bien à la suite d’une otite. Les rhumes entraînent aussi très souvent une perte auditive temporaire d’une oreille.

Quand faut-il consulter en cas de perte auditive ?

Beaucoup de personnes concernées par une perte de l’audition ne le signalent pas à leur médecin. Les causes sont multiples :

  • Peur du diagnostic
  • Peur du prix d’un appareillage auditif
  • Indifférence (en pensant que c’est l’âge qui veut ça, et qu’il n’y a rien à faire pour améliorer son audition)
  • Manque d’informations : n’oublions pas que cette question est rarement abordée si le patient ne s’en plaint pas lui-même ou consulte un ORL

Perte d’audition soudaine

En cas de perte brutale de ses capacités auditives, il faut consulter immédiatement pour en connaître les raisons. Corps étranger, infection, otite ou autre : le médecin généraliste est le premier praticien à voir en cas de problématique soudaine d’audition.

S’il ne peut pas traiter le problème immédiatement ou par la prise d’un traitement, il vous enverra chez un confrère ORL pour explorer l’oreille.

Perte d’audition liée à l’âge

Là encore, il est d’abord important de consulter son médecin traitant en premier. Il peut alors évaluer si vous avez besoin de voir un ORL. Ainsi, vous respectez votre parcours de soins coordonné et serez remboursé de vos deux consultations. Sachez que votre médecin généraliste est aussi habilité à vous prescrire une prothèse auditive.

À noter : les bilans auditifs chez les audioprothésistes n’entraînent pas directement l’achat de l’appareillage. Ils devront dans tous les cas vous conseiller de consulter un ORL pour obtenir une ordonnance.

Comment garder son audition intacte au fil des années ?

Si la perte auditive liée à l’hérédité et à l’âge peut difficilement être stoppée, d’autres actions au cours de sa vie permettent dans tous les cas de préserver une partie de son audition. Cela commence par une bonne hygiène sonore, autrement dit se protéger d’un point de vue mécanique et auditif.

Porter des protections auditives en cas d’exposition sonore importante

Le marché de la protection auditive était auparavant « réservé » aux travailleurs qui évoluent dans un environnement sonore très bruyant, comme les employés du BTP ou dans les usines. Au fil du temps, les fabricants ont adapté les protections auditives pour faciliter leur utilisation. Si bien qu’aujourd’hui il en existe pour :

  • Mieux dormir en cas de bruit dans son environnement
  • Travailler dans le calme
  • Abaisser le nombre de décibels lorsque l’on se rend à un concert
  • Etc.

Les bouchons d’oreille et autres protections auditives sont par ailleurs disponibles désormais en mousse. Elles sont ainsi plus faciles à insérer et à retirer que les précédents bouchons en cire.

Pour les concerts, pensez aussi à la protection des enfants lorsqu’ils vous accompagnent. Il existe pour cela des casques que l’on peut acheter dans le commerce. Ils sont souvent fournis dans les salles.

Limiter les niveaux sonores au quotidien

Au jour le jour, il est aussi important de faire attention à son audition lorsque l’on a par exemple l’habitude d’écouter de la musique en travaillant ou de monter le volume de ses écouteurs dans les transports. Pour vous y aider, certains smartphones et écouteurs vous tiennent au courant du volume sonore et vous alertent en cas de décibels trop élevés.

Nettoyer ses oreilles

Pour nettoyer le conduit de vos oreilles, évitez d’enfoncer des cotons-tiges qui peuvent abîmer le tympan et pousser le cérumen. Cela peut créer un bouchon qui peut lui-même conduire à une perte transitoire de l’audition. Préférez les sprays qui sont plus efficaces.

Comment améliorer l’état de surdité et retrouver une meilleure audition ?

Certaines formes de perte d’audition sont susceptibles d’être améliorées par une rééducation auditive utilisée en complément de l’appareillage.

Par ailleurs, la chirurgie a fait de nombreux progrès ces dernières années. Aujourd’hui, il existe notamment la chirurgie des tympans lorsque ceux-ci ont été perforés, ou après des otites à répétition.

Les personnes qui souffrent de surdité sévère ou profonde ont aujourd’hui la possibilité de l’implant cochléaire, un appareil miniature placé à l’intérieur et relié à l’extérieur de l’oreille. Il concerne avant tout les personnes, adultes ou enfants, qui ne retirent pas de bénéfices suffisants des appareils auditifs classiques.

Contrairement aux yeux que l’on peut fermer à tout moment, il n’est pas possible de protéger en permanence ses oreilles du son qui nous environne. Cependant, dans les situations où il est possible d’anticiper comme les concerts, il est important tout au long de sa vie de protéger ses oreilles des sons trop forts. De même, consultez votre médecin quand le conduit auditif est bouché et qu’une surdité ou une baisse de l’audition apparaît. L’oreille est un bien précieux, il serait dommage de s’en priver !

À lire ensuite :

Seniors : comment préserver ses fonctions cognitives ?

S’il est important, tout au long de sa vie, de stimuler ses fonctions cognitives, il arrive un âge où celles-ci peuvent diminuer. Or, le fait d’avoir un cerveau parfaitement alerte contribue à un vieillissement dans les meilleures conditions. Voici tout ce que vous devez savoir sur les fonctions cognitives et comment faire pour les préserver sur tous les plans.
Actualités
Conseils et prévention santé

Que faire en cas de troubles de l’apprentissage chez un enfant ?

Les difficultés et les troubles de l’apprentissage peuvent concerner les enfants dans tous les milieux sociaux. Touchant tour à tour la lecture, le calcul ou encore la concentration, ils entraînent des conséquences sur la vie de l’enfant et pour son avenir d’adulte. Sans s’inquiéter outre mesure, il est essentiel de détecter le degré de difficulté afin de pouvoir inverser la tendance auprès des professionnels.
Actualités

Les risques routiers et les gestes qui sauvent

Par rapport à d’autres pays européens, les Français ne sont pas nombreux à connaître les gestes qui sauvent. Or dans les accidents de la route, savoir quoi faire en attendant l’arrivée des secours est très important, que vous soyez impliqué ou non dans le sinistre, sachant qu’un accident de la route peut survenir à n’importe quel moment. Découvrez ici pourquoi il est important se former aux gestes qui sauvent et comment agir.
Actualités

Comment mettre en place la diversification alimentaire chez les nourrissons ?

Chez tous les jeunes parents, la question de la diversification de bébé arrive avec son lot de craintes. A quel âge commencer ? Quels aliments choisir ? Par quelles étapes faut-il passer ? Pour vous permettre de diversifier peu à peu l’alimentation sans risque pour la santé de votre nourrisson, voici un guide complet.
Actualités

Comment se protéger efficacement du soleil ?

Si les fortes chaleurs, et a fortiori la canicule, nous invitent à nous interroger sur les méfaits du soleil, celui-ci a des conséquences en partie négatives tout au long de l’année. Comment protéger efficacement sa peau et ses yeux du soleil ?
Actualités

Canicule et personnes âgées : quels réflexes adopter ?

Véritable désastre sanitaire à l’été 2003, la canicule reste pour tous ceux qui l’ont vécue comme une période traumatisante. Après plusieurs années de statistiques, le bilan a finalement été établi à 19 490 morts directement liées aux fortes chaleurs qui ont duré une quinzaine de jours.
Actualités

    Abonnez-vous à notre newsletter

    Contactez un conseiller dédié
    Retrouvez-nous dans nos agences

    Boulogne-Billancourt 92100
    9, rue de Clamart
    Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30
    sans interruption

    Le Mans 72100
    314, boulevard Demorieux
    Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 11h50 et de 13h à 16h15

    Agences dédiées aux salariés Renault

    Guyancourt – 78280
    La Ruche – Connecteur 6 A
    Ouvert de 8h à 16h15
    sans interruption

    Le Plessis-Robinson – 92350
    Bâtiment Novadis – Module 4
    Connecteur Blanc
    Ouvert de 8h à 12h et de 13h à 16h15 du lundi au jeudi