Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau au soleil?

25 juin 2020

Certains dermatologues espagnols s’inquiètent des risques cutanés comme des brûlures ou des taches sur la peau en cas d’exposition prolongée au soleil.

Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau au soleil? 1
Crédit photos : Stocklib

SANTÉ – Les vacances approchent, et l’épidémie de Covid-19 suscite des questions que nous ne nous posions pas les étés précédents. Comment supporter la chaleur avec un masque en est une. Quel usage faire du gel hydroalcoolique en plein soleil en est une autre. Et à ce sujet, certains dermatologues espagnols alertaient récemment sur un risque d’irritation et d’hyperpigmentation (taches sur la peau).

Dans le quotidien espagnol El Mundo, la dermatologue Marta Frieyro affirme ainsi que le pourcentage élevé d’alcool dans le gel hydroalcoolique pourrait, associé à la lumière du soleil, provoquer des brûlures cutanées. Elle ajoute que les composants des gels, qui restent à la surface de la peau, pourraient conduire à “un assombrissement de la peau”.

Sécheresse de la peau

Qu’en est-il? Pour Pierre Parneix, médecin de santé publique et d’hygiène hospitalière au CHU de Bordeaux , “l’alcool est volatile et dès que les mains ne sont plus visiblement humides il n’y en a plus”. Pour lui, hormis la tendance des gels à dessécher la peau, pas d’inquiétude particulière à avoir. Si risque de brûlure il y a, c’est selon lui parce qu’il serait “accru par la sécheresse de la peau, mais au soleil on met de la crème protectrice, au moins à la plage”.

Les gels hydroalcooliques peuvent assécher la peau, c’est un fait. Sur ce point, Pierre Parneix est rejoint par la vice-présidente du Syndicat des Dermatologues, Isabelle Gallay. “Le gel va rajouter du dessèchement à une période où la peau est sensible. Néanmoins, il suffit simplement de s’hydrater un peu plus la peau, encore davantage lors d’une exposition au soleil”, explique-t-elle auprès de LCI.

Que l’on expose au soleil ses mains nettoyées au gel hydroalcoolique ou pas, des irritations cutanées ou des sensations de brûlure sont possibles, mais l’exposition solaire n’en est pas la cause.

Quant aux taches sur la peau craintes par certains dermatologues espagnols, elles sont en effet possibles selon la dermatologue Catherine Oliverès-Ghouti, dermatologue et membre du Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV), contactée par 20 Minutes. Celle-ci rappelle que le problème est le même qu’avec les parfums.

“Il est composé d’environ 70 % d’alcool. Or, c’est une substance photosensibilisante: si on expose ses mains badigeonnées de solution hydroalcoolique à la plage, alors on risque ce que l’on appelle une dermite en breloque, une brûlure caractéristique causée par la réaction de l’alcool sur la peau avec le soleil. En clair, on développe dans un premier temps une brûlure, la peau est rouge et irritée, puis la tache prend une pigmentation marron qui peut durer des années”, explique-t-elle.

Bien choisir son gel et ne pas en abuser

Tous s’accordent à dire qu’il faut porter une attention toute particulière aux composants du gel hydroalcoolique que l’on s’apprête à acheter. “Il ne faut pas que les personnes confectionnent leurs propres solutions hydroalcooliques avec des composants hasardeux et, de principe, il faut préférer, quand ils sont disponibles ce qui est désormais de plus en plus le cas, les produits conçus par les industriels de l’hygiène des mains dont les propriétés cosmétiques seront optimales”, conseille Pierre Parneix. “Tout dépend du produit utilisé. S’il s’agit d’un gel avec une formule certifiée, il ne devrait pas y avoir de soucis particuliers. Maintenant, j’ai eu l’occasion de voir des gels hydroalcooliques parfumés ou ‘originaux’, là effectivement cela pose davantage problème. C’est souvent plus agressif”, estime de son côté Isabelle Gallay.

À ce titre, Pierre Parneix donnait des conseils en mars dernier pour bien choisir son gel: “il faut qu’il contienne un seul alcool, éventuellement deux, au moins à 60% -c’est encore plus efficace à 80 ou 85%- de la glycérine pour protéger les mains, pas de parfum, car cela irrite les mains”.

Enfin, il faut garder en tête qu’en cas d’exposition prolongée au soleil, à la plage notamment, vous n’avez pas forcément besoin de vous nettoyer les mains au gel hydroalcoolique.

“Utiliser du gel hydroalcoolique à la plage est inutile: là-bas, a priori, on ne touche aucun bouton d’ascenseur ni de poignée de porte, mais seulement ses propres affaires et le sable”, affirme ainsi Catherine Oliverès-Ghouti.

Vous l’aurez compris, continuez à être prudent et à respecter dans la mesure du possible les gestes barrières, mais vous pouvez vous passer de gel hydroalcoolique pendant les quelques heures que vous allez passer à la plage.


Source : Huffingtonpost

À lire ensuite :

Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau au soleil? 2

La meilleure collation pour la santé est… 23 amandes

Les amandes ne font pas grossir ! Les études montrent qu’en manger 23 par jour diminue le taux de mauvais cholestérol et augmente celui du bon cholestérol.
Actualités
Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau au soleil? 3

Automobile : le succès de la prime à la conversion

Plus de 30% du quota des nouvelles primes à la conversion, entrées en vigueur au 1er juin dans le cadre du plan de soutien à l’automobile, a déjà été écoulé, selon le Conseil national des professions de l’automobile
Actualités
Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau au soleil? 4

Vigilo : pour faire savoir où ça bloque à vélo

Développée par l’association Vélocité Montpellier, l’application mobile Vigilo a été conçue par et pour les cyclistes afin d’améliorer la qualité et sécurité de leurs déplacements à vélo.
Actualités
Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau au soleil? 5

Le confinement, faux ami de votre sommeil ?

Le confinement nous aurait permis de réduire le jet lag social. C’est-à-dire la tendance à dormir peu ou moins bien à cause de nos rythmes de vie. De là à nous réconcilier avec vos insomnies passagères ou fatigue dans la journée ?
Actualités
COVID 19
Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau au soleil? 6

Les Français se tournent vers les voitures d’occasion depuis le déconfinement

Depuis la mise en place du déconfinement progressif le 11 mai dernier, les acteurs du marché de l' automobile d’occasion connaissent une forte demande.
Actualités
COVID 19
Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la peau au soleil? 7

Biomotors propose son plan de relance automobile

Dans un contexte sanitaire exceptionnel où la distanciation physique entre les individus est devenue la règle, des études rapportent que bon nombre de Français souhaitent – au moins dans un avenir proche – privilégier pour leurs déplacements des espaces limités et rassurants comme celui d’un habitacle automobile.
Actualités
COVID 19

Abonnez-vous à notre newsletter

Contactez un conseiller dédié
Retrouvez-nous dans nos agences

Boulogne-Billancourt 92100
9, rue de Clamart
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30
sans interruption

Le Mans 72100
314, boulevard Demorieux
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 11h50 et de 13h à 16h15

Agences dédiées aux salariés Renault

Guyancourt – 78280
La Ruche – Connecteur 6 A
Ouvert de 8h à 16h15
sans interruption

Le Plessis-Robinson – 92350
Bâtiment Novadis – Module 4
Connecteur Blanc
Ouvert de 8h à 12h et de 13h à 16h15 du lundi au jeudi